top of page

Huawei: Banni totalement de la 5G britannique, Londres pourrait effectuer un revirement si Trump n’e

De gauche à droite Jamie Davies de Telecoms.com, Bob Cai, Jerry Wang, Tim Watkins et Adam Mynott de Huawei ouvrent conjointement le Huawei 5G Innovation & Experience Center


Huawei: Banni totalement de la 5G britannique, Londres pourrait effectuer un revirement si Trump n’est pas réélu.

Inauguré, en 2015, par l’ancien premier ministre conservateur David Cameron, l’« âge d’or » des relations sino-britanniques est décidément terminé.

Le gouvernement Johnson a pris une décision radicale, mardi 14 juillet, en confirmant qu’il allait totalement bannir le géant chinois Huawei des réseaux de téléphonie mobile 5G du Royaume-Uni. L’éviction se déroulera en deux étapes : à partir du 1er janvier 2021, les opérateurs n’auront plus le droit d’acheter de matériel Huawei pour leurs réseaux de nouvelle génération. Et ils auront jusqu’à la fin 2027 pour remplacer les machines et logiciels 5G installés avant le 31 décembre.

En janvier, le premier ministre avait pourtant autorisé la présence de matériel Huawei dans les réseaux 5G à hauteur de 35 % maximum des achats globaux de matériel par les opérateurs, et à condition que ces derniers ne les installent que dans les parties les moins sensibles de leurs infrastructures.

« Politique britannique dictée par l’administration Trump »Huawei : Londres pourrait effectuer un revirement si Trump n’est pas réélu

La décision d’interdire l’accès au géant chinois des télécommunications, Huawei, pour la 5G au Royaume-Uni pourrait être revue, si le président américain Donald Trump n’est pas réélu. L’information a été donnée par un média britannique. Selon lui, la Grande-Bretagne aurait confié au mastodonte chinois que sa (…) [Lire l’article complet dans La Nouvelle Tribune]: ⇓


0 vue0 commentaire
bottom of page