top of page

Burkina Faso: Un gouvernement de 23 membres, dont trois militaires, va diriger la transition


Le mandat du président de transition, le capitaine Ibrahim Traoré, doit prendre fin en juillet 2024 avec la tenue d’une élection présidentielle

Un gouvernement de 23 membres, dont trois militaires, va diriger la transition

Après le coup d’Etat fin septembre, le nouvel exécutif du Burkina Faso est désormais connu. Le président de la transition, le capitaine Ibrahim Traoré a nommé mardi soir un gouvernement de 23 ministres, dont trois militaires, pour diriger le pays jusqu’au retour à un ordre constitutionnel, en juillet 2024. Vendredi, le capitaine Ibrahim Traoré avait nommé comme Premier ministre Appolinaire Joachim Kyelem de Tembela, un avocat de 64 ans, qui dirigeait jusque-là le Centre de recherches internationales et stratégiques, un groupe de réflexion.

Le colonel-major Kassoum Coulibaly, est nommé ministre de la Défense et des anciens combattants, un poste clé dans ce pays miné par des violences djihadistes meurtrières. Deux autres officiers entrent dans ce gouvernement : le colonel Boukare Zoungrana, qui hérite du portefeuille de l’Administration territoriale, de la décentralisation et de la sécurité et le colonel Augustin Kaboré à l’Environnement, selon un décret lu à la télévision publique.

Le colonel Zoungrana était jusqu’à présent commandant de la Brigade de veille et de défense patriotique (BVDP) qui coordonne les actions des volontaires pour la défense de la patrie, des supplétifs civils de l’armée.

Palmarès du gouvernement de transition

16 vues0 commentaire

Σχόλια


bottom of page