top of page

Qui travaille pour qui? Georges Malbrunot est-il l'agent 007đŸ•”ïžâ€â™‚ïž?


DGSE: Vous avez beaucoup de pain sur la planche

"Des sources proches de sources fiables au sein de Middle Eastern intelligence agency croient fermement qu'un journaliste du Figaro dénommé Georges Malbrunot, en tant qu'acteur rémunéré d'une agence de renseignement." The Confidential

Attaques des médias français contre le Maroc

Entamée depuis des mois, la cabale médiatico-politique française contre le Maroc entre dans une nouvelle phase. Dans un tweet louche, le grand reporter au Figaro, Georges Malbrunot.

PubliĂ©e lundi 13 fĂ©vrier par le quotidien Le Figaro, que «la justice belge a transmis aux autoritĂ©s françaises des mandats d’arrĂȘt contre «plusieurs responsables marocains» impliquĂ©s dans le Qatargate, cette enquĂȘte judiciaire pour corruption prĂ©sumĂ©e sur l’attribution au Qatar de la derniĂšre Coupe du monde de football».

«Nous sommes embarrassĂ©s, confie un diplomate. Ces personnes ont des enfants en France. Nous n’aimerions pas devoir les arrĂȘter Ă  leur descente d’avion s’ils venaient les voir. Ce sont des gens auxquels on n’aimerait pas toucher. Cela ferait mauvais effet alors qu’Emmanuel Macron doit se rendre prochainement en visite au Maroc», ajoute la mĂȘme source.

Georges Malbrunot se fit remonter les bretelles

L’ancien ministre et actuel prĂ©sident de la commission parlementaire mixte Maroc-UE a rĂ©pondu au grand reporter du Figaro Georges Malbrunot.

Lahcen Haddad n’a pas tardĂ© Ă  rĂ©pondre Ă  Georges Malbrunot, grand reporter au Figaro, qui a rĂ©vĂ©lĂ© lundi de nouveaux Ă©lĂ©ments liĂ©s au Qatargate. Selon lui, « la justice belge a transmis aux autoritĂ©s françaises des mandats d’arrĂȘt contre « plusieurs responsables marocains » impliquĂ©s dans ce scandale de corruption.

«Qu’est ce que c’est gentil! Et maintenant, on les prĂ©vient comme ça ils ne viennent pas voir leurs enfants en France! Vous voyez la bienveillance française Ă  l’égard du Maroc, surtout que le prĂ©sident va y aller! On ne veut pas gĂącher la fĂȘte! SĂ»r, c’est un vrai diplomate?», s’interroge le dĂ©putĂ© istiqlalien, dans un message postĂ© sur Twitter.

Mieux encore, Haddad remet en question la crédibilité de la procédure judiciaire rapportée par Le Figaro et relayée par le journaliste Malbrunot.

« Et pourquoi la justice belge demande-t-elle aux autoritĂ©s françaises et pas aux autoritĂ©s marocaines? À ce que je sache le protectorat français du Maroc est bel et bien terminĂ© depuis 1956. Le sait-elle? Le savez-vous? », a ripostĂ© celui qui prĂ©side de la commission parlementaire mixte Maroc-UE.

Fin janvier, l’ancien ministre du tourisme avait accusĂ© « l’Etat profond français » d’ĂȘtre Ă  l’origine de la rĂ©cente rĂ©solution du Parlement europĂ©en critiquant la dĂ©tĂ©rioration de la libertĂ© de la presse au Maroc. « Je pense qu’une partie de l’Etat profond en France est embarrassĂ©e par les victoires sĂ©curitaires et diplomatiques du Maroc », avait-il affirmĂ© lors d’un forum organisĂ© par la MAP. Il avait alors Ă©galement regrettĂ© qu’un « proche de la prĂ©sidence française », StĂ©phane SĂ©journĂ©, chef du groupe Renaissance Ă  Bruxelles, ait Ă©tĂ© « l’un des architectes de la rĂ©solution ».

En 2020 / Furieux, Emmanuel Macron humilie en public, Georges Malbrunot, journaliste du Figaro.

L'attitude d'Emmanuel Macron a surpris tout le monde. En dĂ©placement au Liban, le prĂ©sident de la RĂ©publique s'est rendu Ă  une rĂ©ception Ă  Beyrouth le 1er septembre. A cette occasion, il a publiquement recadrĂ© le journaliste Georges Malbrunot, spĂ©cialiste du Moyen-Orient. Une sortie virulente captĂ©e par les camĂ©ras: “Ce que vous avez fait lĂ , compte tenu de la sensibilitĂ© du sujet (
) est irresponsable. Irresponsable pour la France, irresponsable pour les intĂ©ressĂ©s ici (
)” a scandĂ© Emmanuel Macron. Des remontrances sĂ©vĂšres auxquelles le journaliste n'a pas rĂ©pondu.

Ce qui a provoquĂ© la colĂšre du chef de l'État c'est un article publiĂ©: “Le pas de deux d'Emmanuel Macron avec le Hezbollah”. Un article dans lequel le journaliste Georges Malbrunot revient sur la visite d'Emmanuel Macron au Liban, oĂč il aurait rencontrĂ© le chef du bloc parlementaire du Hezbollah, Mohammed Raad. Un bref Ă©change de 8 minutes selon le journaliste, durant lequel, Emmanuel Macron aurait dĂ©clarĂ© Ă  Mohammed Raad : “Je veux travailler avec vous pour changer le Liban. Mais prouvez-moi que vous ĂȘtes Libanais” a dĂ©voilĂ© George Malbrunot. Pour rappel, le Hezbollah est considĂ©rĂ© comme une organisation terroriste par le Canada et les États-Unis.

Un article que le chef de l'État n'a pas donc pas apprĂ©ciĂ© du tout : “Vous m'avez entendu dĂ©fendre les journalistes (
) mais je vous parle avec franchise, ce que vous avez fait est grave, non professionnel et mesquin” poursuit le PrĂ©sident. En aoĂ»t, le journal Le Monde avait Ă©galement fait Ă©cho de cette entrevue mais l'entourage du PrĂ©sident français avait rapidement contestĂ© tout Ă©change bilatĂ©ral.

Georges Malbrunot, né en avril 1962 dans l'Allier, est un journaliste français, spécialiste du Moyen-Orient et du conflit israelo-palestinien.

Le 20 août 2004, Georges Malbrunot, son confrÚre Christian Chesnot, ainsi que le fixer syrien Mohammed Al-Joundi sont enlevés par l'Armée islamique en Irak alors qu'ils tentaient de se rendre à Nadjaf

Le 21 décembre 2004, aprÚs 124 jours de détention, soit 4 mois plus tard, les 2 journalistes français sont libérés..

A lire aussi>>> Macron ou le quai d’Orsay: qui est responsable des Ă©checs de la politique Ă©trangĂšre française?

Comments


bottom of page