top of page

"Ouagadougou expulse la coordinatrice ONU, en l'accusant de communiquer avec les terroristes" AL24


Burkina Faso: la représentante résidente du PNUD, coordonnatrice du système des Nations unies déclarée "persona non grata" (Gouvernement).

Barbara Manzi, Représentante résidente du PNUD, coordonnatrice du système des Nations unies est déclarée ce vendredi, "persona non grata" sur le territoire du Burkina Faso et sommée de quitter ce jour même le territoire burkinabè, a annoncé dans une correspondance le ministère burkinabè en charge des Affaires étrangères.

"Elle est donc priée de quitter le Burkina Faso aujourd'hui même 23 décembre 2022", note le ministère sans donner plus de détails sur les motivations de cette décision.

Une autre version des faits.

En effet, selon AL24 news, la chaîne propagandiste du pouvoir à Alger, " Barbara Manzi, Représentante résidente du PNUD, coordonnatrice du système des Nations unies a été expulsé en raison des liens qu'ils entretiennent avec les terroristes"

Confronté à une crise sécuritaire alimentée par des attaques terroristes depuis 2015, en plus des actions internes de reconquête du territoire, le Burkina Faso s’est également engagé à diversifier ses partenariats dans le domaine militaire afin d’intensifier la lutte contre le terrorisme.

Le 03 décembre courant, le gouvernement burkinabè a décidé, la suspension immédiate jusqu’à nouvel ordre, de la diffusion des programmes de Radio France Internationale (RFI) sur toute l’étendue du territoire national à cause "des manquements" constatés dans le travail du média français, selon un communiqué officiel.

Dans la nuit du 17 au 18 décembre 2022, deux citoyens français ont été interpellés pour activités d’espionnage, et expulsés du territoire burkinabè, a annoncé mercredi soir, l’Agence d’information du Burkina (AIB, officielle) citant des sources bien informées.

72 vues0 commentaire

Comments


bottom of page