top of page

Belgique / Espagne: Inauguration de la fresque murale « Effet Papillon » des artistes espagnoles Oli

lafriqueadulte.com © Igor Pliner Photography


Belgique / Fresque: Inauguration de la fresque murale « Effet Papillon » des artistes espagnoles Olimpia Velasco et Esther Pizarro.

La fresque, intégrée dans l’itinéraire de la ville Parcours Street Art, réalisé sur l’un des murs de la Chancellerie de l’Ambassade (6X21m), au cœur du quartier européen, vise à sensibiliser le public à l’importance de l’objectif 13 du développement durable – Action pour le Climat, qui appelle à une action urgente pour lutter contre le changement climatique et ses effets.

lafriqueadulte.com © Igor Pliner Photography


Cette cérémonie s’est déroulée dans le respect des mesures sanitaires imposées par les autorités compétentes dans le cadre de la crise du coronavirus. Images

Les artistes Olimpia Velasco et Esther Pizarro avait remporté l’appel We are nature. Un mur contre le changement climatique, lancé par la Ville de Bruxelles et l’Ambassade d’Espagne auprès du Royaume de Belgique, avec son projet Butterfly Effect , qui sera intégré dans l’itinéraire de la ville ParcoursStreetArt .

lafriqueadulte.com © Igor Pliner Photography


Le projet consistait en la création d’une œuvre d’art urbain sur l’un des murs de la Chancellerie de l’Ambassade, dont les mesures sont de 21m de long sur 6,1 de haut, et souhaite sensibiliser le public à l’importance de l’Objectif de Développement Durable

Olimpia Velasco (Madrid 1970) vit et travaille à Majorque. Elle est diplômée en beaux-arts de l’Université Complutense de Madrid et a suivi des cours de doctorat dans cette même université et au TEI Athinon, Athènes (bourse Socrates). En outre, elle est diplômée en design graphique du Centre espagnol des nouvelles professions de Madrid. Au cours de ces dernières années, son travail artistique a été lié à la nature. Dans ses œuvres, elle réfléchit à la manière dont les rythmes et les cycles de la nature doivent être compris et respectés par les êtres humains, car il y a continuellement des dissonances entre les deux.

Esther Pizarro (Madrid 1967) est diplômée en beaux-arts du département de sculpture de l’Université Complutense de Madrid et a suivi des cours de doctorat dans la même université. Sa formation se complète grâce à différentes bourses qui lui permettent de voyager à l’étranger, comme la bourse d’arts plastiques de l’Académie d’Espagne à Rome. Ses dernières installations explorent la visualisation de la complexité dans la ville contemporaine.

1 vue0 commentaire

留言


bottom of page