top of page

George Weah: "soutient du pays des Fennecs" une "fake news" reprise par les "médias" des généraux...


Après les rumeurs ayant circulé récemment sur le soutien de Weah à la candidature algérienne, la légende du foot a remis les pendules à l’heure par le biais d’un communiqué de son Exécutif.

Alors que des rumeurs annonçaient qu’il soutient le pays des Fennecs, le président du Liberia, George Weah, a effectué une mise au point à travers un communiqué publié sur le site officiel de la présidence.

George Weah , Ballon d’Or 1995 a «qualifié de fausses et trompeuses les informations diffusées par certains médias internationaux selon lesquelles il soutiendrait la candidature de l'Algérie à l'organisation de la Coupe des Nations de la Confédération africaine de football (CAF) en 2025», indique le communiqué en rappelant que l’ancien buteur du Paris Saint-Germain a déjà exprimé son soutien «total et entier» en faveur de la candidature des Lions de l’Atlas.

Attention aux fausses informations

Beaucoup sont tombés dans le panneau: "Awras", bien sûr, et bien d'autres comme des "sites" algériens.


George Weah déjà en campagne

«Le Liberia approuve et soutient pleinement la candidature du Maroc pour accueillir la Coupe des Nations de la CAF 2025. J'ai pris cet engagement auprès du roi Mohamed VI. C'est gravé dans la pierre», a soutenu l’homme de 56 ans. «Le Maroc a apporté une immense fierté à l'Afrique lors de la Coupe du monde qui vient de s'achever à Doha, au Qatar, et à ce titre, l'Afrique doit l'honorer en lui accordant le droit d'accueillir la Coupe des Nations 2025.» Un soutien fort puisque le chef d’Etat a ajouté qu’il a «déjà commencé à faire campagne pour le Maroc auprès des acteurs du football sur le continent.»

Pour rappel, la Confédération africaine de football (CAF) désignera le pays-hôte du tournoi à l’issue de son comité exécutif le 10 février prochain. Outre les deux frères ennemis, l’Afrique du Sud, la Zambie et le duo Bénin-Nigeria (candidature commune) ont également postulé.

58 vues0 commentaire
bottom of page