top of page

Etre ou paraitre: La story "pitoyable" et "répugnante" de Riyad Mahrez 👃 et le démenti 🤦‍♀️ fracassant de sa femme Taylor Ward

De nos jours, on n’échappe pas au règne des apparences qui sévit avec excès dans la société. Souvent les apparences mettent sous influence certaines personnes et les empêchent d’être elles-mêmes. L’apparence a toujours revêtu une grande importance dans notre société. On a besoin d’être apprécié, d’être aimé des autres. Mais si « l’habit ne fait pas le moine », comme le dit la citation, et que les apparences sont trompeuses, sommes-nous capables de savoir qui est qui ? Et quelle part peut-on faire à l’Etre et au Paraitre?

La story "pitoyable" et "répugnante" de Mahrez

Le capitaine des fennecs a voulu montré son soutien à la Palestine. Particulièrement à Gaza via une story sur Instagram.

Une photo moitié sapin avec des guirlandes et l’autre partie où l’on voit un nuage de fumée suite à un bombardement, avec écrit “The world” (le monde) et Gaza dans les deux parties. Le joueur d’Al-Ahli SC a fait passer le message. Pas de texte ou de paragraphe mais une story qui montre deux ambiances distinctes.

Etre ou paraitre

La théâtralité du paraître par les deux faces de Janus peut desservir le fond de la personnalité de l’être, quand il n’est pas moyennement dans le spectacle, il peut être pris au piège de l’enfermement. En rapprochant les artifices et les motivations de ces faux-semblants, il serait aisé d’agir sur l’être comme sur le paraitre et les deux ne s’opposent pas.

Etre soi dans sa totalité peut être aussi une façon de refuser de faire un peu trop dans le spectaculaire au sein de notre milieu social. La part consentie à l’expression et à l’audace, pour dire ce qu’on veut dire vraiment, et aux autres, est aussi un moyen pour se confier à soi-même. En affirmant ce qu’on choisit, on affirme aussi ce qu’on est. Donc, la responsabilisation peut être une autre façon non plus de paraître, mais d’apparaitre avec et par les compétences propres. Au final, le secret de chaque être est caché à l’intime du cœur et l’apparence ne parle pas de la personne.

Taylor Ward, la femme de Mehrez dément: l'esprit de Noël est bel et bien présent
Le sapin de Noël 2023 de Mehrez

Mordu de célébrations, le clan Mehrez ne perd jamais une occasion de se réunir pour faire la fête. Avant leur célèbre soirée de Noël, Taylor Ward dévoile sur Instagram son arbre de Noël bardée de lumières et de guirlandes.

Les premiers sapins de Noël de l’Histoire

La symbolique du sapin pour Noël est d’origine païenne et « vieille comme Hérode »… enfin, même davantage ! Ce conifère est devenu le symbole de Noël avec le peuple celte. En réalité, il ne s’agissait pas d’un sapin, mais d’un épicéa, une autre variété de conifère. Les Celtes l’associaient au solstice d’hiver, signe, selon eux, de renaissance du soleil. Et ce jour avait lieu le 24 décembre !Dans la Rome Antique, les Saturnales, fêtes en l’honneur du dieu Saturne, père de Jupiter, étaient célébrées entre le 17 et le 25 décembre. Pendant cette période, les Romains décoraient leur maison de branchages persistants, ceux du sapin !Grâce aux croyances du peuple celte et aux coutumes des Romains, le sapin est peu à peu devenu l’emblème de Noël. Mais qu’en est-il de ses décorations?


201 vues0 commentaire
bottom of page