top of page

Conflit Israël-Hamas: des familles exigent la libération des otages pris en Israël

L’armée israélienne a assuré, lundi 16 octobre, que 199 otages étaient aux mains du Hamas. Le cardinal Pizzaballa, patriarche de Jérusalem, s’est proposé comme otage pour obtenir la libération des enfants détenus.

Plusieurs personnes, y compris des proches victimes enlevées par le Hamas, se sont rassemblées lundi à Kirya à Tel-Aviv, qui abrite le quartier général militaire, pour exiger du gouvernement, la libération de leurs proches.

Le Premier ministre Benjamin Netanyahu a rencontré dimanche soir pour la première fois les familles des Israéliens disparus ou pris en otage.

L'armée israélienne a affirmé lundi que 199 personnes avaient été capturées par le mouvement islamiste palestinien Hamas lors de l'attaque du 7 octobre, d'après un bilan actualisé. Un porte-parole militaire a assuré que l'armée et Israël travaillent le jour et la nuit pour les faire libérer, alors que les familles sont sans nouvelles et au bord du désespoir. Pour plusieurs il faut un échange de prisonniers

"Je suis ici pour la libération immédiate et l’accord pour libérer tous les prisonniers, tous les otages israéliens. La façon de le faire immédiatement est de libérer tous les Palestiniens qui sont prisonniers, captifs en Israël, et cela se fera immédiatement" explique une manifestante.

Un précédent bilan, diffusé dimanche, faisait état de 155 otages. Plus de 1 400 personnes ont été tuées en Israël dans l'attaque du Hamas, selon les derniers chiffres fournis par des responsables israéliens. Et plus de 2 750 personnes ont été tuées dans les frappes israéliennes de représailles sur la bande de Gaza.

19 vues0 commentaire

Comments


bottom of page