top of page

Côte d’Ivoire: Le défi de l’organisation de la CAN !... Reportage


Située en Afrique de l’Ouest, la Côte d’Ivoire couvre une superficie de 322 462 km² avec une population de plus de 28 millions d’habitants (RGPH 2021). Indépendant depuis le 7 août 1960, le pays est limité au nord par le Mali Et le Burkina Faso, à l’ouest par le Libéria et la Guinée, à l’est par le Ghana et au sud par l’océan Atlantique.

Son économie repose essentiellement sur l’agriculture, le café et le cacao notamment qui lui ont assuré un essor remarquable dès les premières heures de son indépendance, en faisant le pays phare de la sous-région ouest-africaine.

Pays de forêt traversé par de multiples cours d’eau et cinq (5) grands fleuves (Cavally, Bandama, Agnéby, Sassandra, Comoé), la Côte d’Ivoire est riche de sa diversité culinaire qui lui confère les reconnaissances gustatives des plus fins gourmets et participe du bon vivre ivoirien qui laisse toujours nostalgique.

La prochaine Coupe d’Afrique des Nations qu’abritera la Cote d’Ivoire sera un rendez-vous de «classe mondiale».

Telle est la conviction forte du Secrétaire général de la Confédération Africaine de Football (CAF), Véron Mosengo-Omba, confiée aux journalistes, le vendredi 17 février 2023 au Sofitel Hôtel Ivoire d’Abidjan. C’était à l’épilogue d’une mission de sept jours effectuée par la CAF dans les cinq villes hôtes de la compétition: Abidjan, Bouaké, Yamoussoukro, Korhogo, San Pedro.

Chaque étape des préparatifs est pris très au sérieux par les instances suprêmes du sport en Côte d’Ivoire. A cet effet, le lundi 13 Mars 2023 se déroulait le dernier stage de secourisme des futurs stadiers à l’École nationale de police d'Abidjan - Cocody. Les stadiers ont bénéficié de cette formation afin de sauvegarder l’évènement en protégeant les footballeurs, les spectateurs ainsi que les officiels.

Rappelons qu'en février dernier, le Secrétaire général de la Confédération africaine de football (CAF) avait félicité les autorités ivoiriennes pour l’avancement considérable des travaux des stades.

"La moitié des stades qui vont abriter la compétition est prête. Les infrastructures que je viens de visiter, sont de la classe coupe du monde. Les villages de la CAN sont eux aussi presque prêts. Les infrastructures hospitalières et hôtelières également" déclarait M.Veron Omba-mosengo.

Cette deuxième édition en terre ivoirienne, après celle de 1984, avait été reportée du mois de juin 2023 au mois de janvier 2024 pour des raisons climatiques. Ce sont au total six stades: le stade Olympique d’Ebimpé dans la commune d’Anyama au nord d’Abidjan, le mythique stade Félix Houphouët Boigny (Abidjan), le stade de la Paix (Bouaké), le stade de Yamoussoukro au centre du pays, le stade Amadou Gon Coulibaly de Korhogo au nord pays et le stade de San-pedro au Sud qui vont accueillir les acteurs et amoureux du football sur le sol ivoirien au mois de janvier 2024 à l'occasion de cette 34e édition de la CAN.

Les villes hôtes

Les cinq villes hôtes de la compétition: Abidjan, Bouaké, Yamoussoukro, Korhogo, San Pedro.

Abidjan

Capitale économique de la Côte d’Ivoire, Abidjan surnommée « La Perle des Lagunes », est une ville cosmopolite de près de six (6) millions d’habitants.

Abidjan, poumon économique du pays, centre des affaires, accueille les sièges et bureaux régionaux de grandes institutions internationales telles que la BAD, l’Association des Institutions Africaines de Financement du Développement (AIFD), l’UNICEF, le PNUD, le FMI, la Banque Mondiale, FIBA-Afrique (Basketball), etc. Abidjan compte une quarantaine d’hôtels de haut standing dont trois (3) classés 5 étoiles, et des dizaines de résidences de luxe, totalisant plus de 4 000 chambres. Ce dispositif hôtelier est bien réparti sur l’ensemble de la ville. Dans la périphérie d’Abidjan, des sites balnéaires offrent des kilomètres de plages, propices à la détente et à l’évasion

Bouaké

Ville hôte de la CAN de 1984 avec Abidjan, Bouaké est située au centre du pays à 350 km de la capitale économique et à 100 km de Yamoussoukro, capitale politique.

Avec une population de plus de 600 000 habitants, elle est la deuxième ville du pays, et la troisième au plan économique. Son réseau hôtelier comprend plusieurs établissements de bon standing, qui offrent des cadres confortables et chaleureux. La création de Cités CAN augmentera sensiblement la capacité d’accueil.

Bouaké, desservie par la ligne de chemin de fer Abidjan-Ouagadougou, est un carrefour commercial et culturel régional.

Korhogo

Ville du « Pôrô » du nom d’une tradition d’une ethnie locale – les Sénoufo, Korhogo est la capitale de la région des Savanes. Située respectivement à 207km du Mali et 242 km du Burkina Faso, elle a une population estimée à environ 300 000 habitants.

La ville compte plusieurs complexes hôteliers qui pourront accueillir les participants dans un cadre enchanteur. Les projets de construction de Cités CAN et de nouvelles infrastructures hôtelières donneront une amélioration sensible de la capacité d’hébergement actuelle.

Korhogo qui, en langue Sénoufo, signifie ‘’héritage ‘’, possède un centre culturel et un musée d’art très prisé des touristes.

Yamoussoukro

Ville natale du premier président de la République, Félix Houphouët-Boigny, Yamoussoukro est la capitale politique et administrative de la Côte d’Ivoire. Elle est située à 240 km au nord d’Abidjan, et compte une population estimée à plus de 260 000 habitants. Réputée pour ses infrastructures scolaires et universitaires ultramodernes, dédiées à la formation de l’élite du pays et du continent (Institut National Polytechnique Félix Houphouët-Boigny, Lycée scientifique, Lycée Mamie Adjoua, etc.), Yamoussoukro est aussi une ville touristique et culturelle. On y trouve notamment la plus grande basilique du monde: la Basilique Notre-Dame de la Paix, la Fondation Félix Houphouët-Boigny pour la recherche de la Paix, le Lac aux Caïmans et le parcours du Golf club qui est de classe mondiale. La ville dispose de réceptifs de qualité dont les célèbres Hôtel Président et Hôtel des Parlementaires.

San Pedro

Située dans le sud-ouest de la Côte d’Ivoire à 350 km d’Abidjan, San Pédro est une ville balnéaire et touristique d’un peu plus de 265 000 habitants. Elle possède le deuxième port du pays et le premier port d’exportation de cacao au monde.

Ville cosmopolite, elle attire une forte population étrangère. Ses hôtels situés en bordure de mer offrent un cadre pittoresque. Les cités CAN viendront compléter ce dispositif déjà existant.

La proximité (environ 40 km) des villes balnéaires de Grand-Béréby et Sassandra offre la possibilité d’augmenter la capacité hôtelière de la ville.



Comments


bottom of page