top of page
  • Photo du rédacteurAA

Algérie/Pluie diluvienne : « Les zones d’ombre: Tebboune en colère, évoque complot et défaillances.

Pluie diluvienne: « Les zones d’ombre : Tebboune en colère, évoque complot et défaillances. ».

Discours de Abdelmadjid Tebboune à Club des Pins le 09 septembre 2020: « Les zones d’ombre: Tebboune en colère, évoque complot et défaillances. »

« Les zones d’ombre : Tebboune en colère, évoque complot et défaillances.»

Après le beau temps, la pluie. Hier, des orages ont éclaté un peu partout en Algérie. Il a plu à seaux toute la nuit. Au réveil, Alger la blanche était devenue Alger la plonge. Chaussées effondrées, routes bouchées, rues dépavées. On dirait Alger quand il pleut pas. Ce n’est pas que nous n’avions pas déjà la tête sous l’eau. Mais ce matin pour se rendre au travail, il fallait se munir en plus de son masque habituel d’un tuba.

Abdelmadjid Tebboune, avait ordonné dimanche au Premier ministre l’ouverture “immédiate” d’une enquête sur les causes des intempéries survenues dans la nuit. L’enquête vise à “déterminer les causes des intempéries. Autant de pluie en une nuit c’est forcément louche”, souligne une source à El Mouradia. Les soupçons des services en charge de l’enquête portent sur un individu en particulier. Un vieux âgé de 109 ans qui aurait délibérément laissé le robinet de sa salle de bain ouvert.

« Un seul seul quartier a versé 20 mm d’une pluie par douche. Des gens ont versé jusqu’à 20 mm. Un vieux de 109 ans fait deux douches par semaine et n’a pas fermé le robinet, les gens ne font plus aucune confiance aux hammams du système. Ils ont peur des lendemains et ils ont peur pour leur slip» dénonce Abdelmadjid Tebboune.

“Si ça se trouve c’est le même qui retirait de l’argent deux fois par semaine pour créer un manque de liquidité” nous révèle une source sécuritaire. Un centenaire qui serait en définitif, selon les autorités, derrière tous les malheurs de l’Algérie. Et si c’était Bouteflika ?

0 vue0 commentaire

Comments


bottom of page