top of page

60 ans d’indépendance: Message de félicitations de SM le Roi au Président du Burundi


Ce 1er juillet, le Burundi célèbre ses 60 ans d’indépendance après presque 60 ans de domination étrangère. Plusieurs personnalités ont fait le déplacement pour assister au défilé des forces vives burundaises à Bujumbura, la capitale.

SM le Roi Mohammed VI félicite le président de la République du Burundi à l'occasion de la fête nationale de son pays

Sa Majesté le Roi Mohammed VI a adressé un message de félicitations au Président de la République du Burundi, M. Evariste Ndayishimiye, à l'occasion de la fête nationale de son pays.

Dans ce message, SM le Roi exprime Ses sincères félicitations et Ses vœux de progrès et de prospérité pour le peuple burundais.

A cette occasion, le Souverain Se félicite de l'excellence des relations d'amitié et de fraternité entre le Maroc et le Burundi, renouvelant Sa détermination à œuvrer, de concert avec le Président burundais, en faveur d'une coopération bilatérale mutuellement profitable et fortement engagée au service de l'Afrique.

Le chef de l'Etat Évariste Ndayishimiye, a profité de l'occasion pour saluer le combat qui a été mené pour l’indépendance du Burundi.

"Après 60 ans, le Burundi n'est plus le même, c'est un nouveau Burundi, c'est pour cette raison que nous devons chérir le chapitre que nous avons commencé, nous ne devons pas dévier du bon chemin que nous avons pris" a déclaré le président burundais Évariste Ndayishimiye.



Dans son discours au stade Intwari, le président Burundais a accusé la Belgique, ancienne puissance coloniale d'être responsable des divisions ethniques à l'origine de nombreuses guerres dans ce pays, classé le plus pauvre du monde selon la Banque mondiale.

"Cette colonisation nous a divisés, et cela a eu beaucoup de conséquences. Les Burundais se sont entre-tués, les autorités burundaises ne comprenaient pas qui était le peuple burundais et organisaient elles-mêmes les meurtres"

Évariste Ndayishimiye a également mis en garde les personnes qui propagent l'instabilité en Afrique, en condamnant les pays occidentaux qui les hébergent.

"Les gens qui dérangent nos pays ne devraient pas être accueillis dans ces pays occidentaux. Tant que ces gens auront des pays dans lesquels ils pourront s'installer et vivre en paix, ils continueront à perturber les pays africains. Donc, si la communauté internationale veut la paix en Afrique, nous leur demandons de ne pas accueillir sur leur sol des personnes qui perturbent les pays africains" a-t-il ajouté.

Le Burundi est tombé officiellement sous la domination étrangère, le 6juin1903 avec la signature du Traité de Kiganda entre les Allemands et le roi Mwezi Gisabo, dans la province actuelle de Muramvya, au centre du pays. Après la première guerre mondiale, le Rwanda-Urundi tombe dans les mains des Belges après une période de domination allemande. Avec l’indépendance, cette colonie donnera naissance à deux pays : Burundi et le Rwanda.


Comments


bottom of page