top of page
  • Photo du rédacteurAA

Vendredi 101: Le retour en force du Hirak en Algérie

Vendredi 101: Le retour en force du Hirak en Algérie. Le retour des protestations des citoyens algériens.

Le mouvement citoyen Hirak est retourné dans les rues d’Algérie pour exiger un changement radical des institutions publiques du pays et pour demander la fin de la corruption de l’État. Des milliers de personnes ont manifesté ce vendredi 22/01/2021 dans différentes villes de l’Algérie pour exiger la chute du régime actuel et la cessation de l’intervention de l’armée dans les affaires politiques. Ce nouvel épisode est une réédition des manifestations massives qui ont éclaté en février 2019 et qui ont eu lieu tous les mardis et vendredis jusqu’en mars dernier, date à laquelle elles ont été interdites dans le cadre des mesures préventives prises pour arrêter la propagation de la maladie COVID-19. Béjaïa


La corruption, la crise économique et le chômage généralisé ont été le terreau idéal pour l’émergence de Hirak, et la goutte qui a fait déborder le vase a été le fait que l’ancien président Abdelaziz Bouteflika a confirmé qu’il se présentait pour la cinquième fois consécutive à la réélection. Des millions de personnes sont descendues dans la rue pour exiger la démission du chef de file, ce qui s’est finalement produit après que le défunt chef de l’armée algérienne Ahmed Gaïd Salah l’ait forcé à disparaître de la scène politique.

Algérie: Faillite annoncée !

0 vue0 commentaire

Comments


bottom of page