top of page
  • Photo du rédacteurAA

Urgent / C’est officiel : « le COVID-19 (Coronavirus) passe au stade de « Pandémie » », OMS

C’est officiel : le COVID-19  (Coronavirus) passe au stade de « Pandémie », OMS

L’Organisation Mondiale de la Santé  (OMS) a décrit l’éclosion du nouveau coronavirus comme une pandémie, a indiqué l’instance mercredi. Le directeur général de l’OMS, Tedros Adhanom Ghebreyesus, a déclaré: «Nous sommes profondément préoccupés à la fois par les niveaux alarmants de propagation et de gravité et par les niveaux alarmants d’inaction. Nous avons donc estimé que COVID-19 peut être qualifié de pandémie. »

Le Coronavirus, déclenché à la fin de l’année dernière en Chine, s’est propagé dans le monde très rapidement et à ce jour on compte plus de 100.000 personnes infectées et environ 4000 morts sur la planète.


Selon l’OMS, le terme pandémie s’applique lorsqu’on parle de la propagation mondiale d’une nouvelle maladie.

«Une pandémie survient lorsqu’un nouveau virus apparaît et se propage dans le monde entier, en l’absence d’immunité dans la grande majorité de la population. En général, les virus qui ont provoqué des pandémies dans le passé avaient comme origine des virus grippaux de l’animal.»

Bref, une pandémie est lorsqu’un nouveau virus se propage partout dans le monde, et que la majeure partie de la population n’est pas immunisée.

Pandémie ou épidémie?

Les nuances peuvent être difficiles à saisir, mais la plus importante différence est celle de l’ampleur géographique que touche la maladie infectieuse.

On parle d’épidémie lorsqu’un virus se propage à l’intérieur d’une zone bien définie.

Pour sa part, une pandémie est une épidémie avec plusieurs foyers. Elle se répand dans une zone plus grande, ce qui rend son impact plus important.

Maintenant, que se passe-t-il?

L’OMS a officiellement déclaré le statut de pandémie pour la COVID-19. Pour limiter la propagation du virus, ses 196 États membres s’engagent à respecter des mesures sécuritaires accrues, particulièrement dans les ports, les aéroports et aux frontières.

Pour le moment, le plus important reste de se laver régulièrement les mains, mais également d’éviter de toucher à son visage.

0 vue0 commentaire

Comments


bottom of page