top of page

Scandale à la FAF: Evol sport menace de traîner la Fédération algérienne de Footbal devant la FIFA


Les scandales ne cessent de se multiplier dans ce "pays". Profiter… à en crever!

La Fédération algérienne de Football (FAF) fait face à de nouveaux ennuis, en sus des difficultés internes déjà existantes. D’après "Footafrique", l’agence parisienne Evol Sport, collaboratrice de la FAF (algérie) depuis cinq ans (depuis 2018) pour l’organisation des matchs de l’équipe d’algérie, envisage de porter plainte devant la FIFA en raison d’impayés accumulés.

Evol sport menace de traîner la FAF devant la FIFA

Ah, la Fédération algérienne de Football (FAF) nous offre toujours son lot de surprises, n’est-ce pas? Cette fois-ci... L’agence Evol Sport, partenaire de la Fédération algérienne de football (FAF), en charge de l’organisation des matchs des Verts depuis 2018, hausse le ton. En cause, la détérioration de la relation commerciale entre les deux parties et l’accumulation d’impayés. L’agence parisienne, qui a organisé avec succès l’ensemble des rencontres amicales pré compétitives des Verts pour la CAN-2019 et 2021 et dont les plus prestigieuses (Mexique, Colombie, Iran) en 2019, à Lille (France), après le sacre continental, a souvent avancé certains frais.

Plus qu’une agence spécialisée dans l’organisation des rencontres et stages internationaux, Evol Sport a souvent servi de caisse et d’intermédiaire pour la FAF. C’est elle qui avait pris en charge les extras en marge de la Coupe Arabe de la FIFA-2021 et de la CAN- 2021, c’est cette même agence qui avait pris en charge certaines dépenses et réservation d’hôtel, lorsque Charaf-Eddine Amara avait décrété la rigueur budgétaire après avoir arrosé les clubs de L1 et avancé plusieurs milliards au Comité Olympique algérien. Mais face aux impayés, et malgré les relances, l’entreprise envisage de saisir la FIFA pour obtenir le règlement de ses créances, bien qu’elle soit sollicitée par la FAF pour la préparation de la prochaine CAN, en Côte-d’ivoire.

Malgré les relances effectuées, Evol Sport envisage de saisir la FIFA pour régler ses dettes, même si sollicitée par la FAF pour la préparation de la prochaine CAN en Côte-d’Ivoire. Cette situation s’ajoute aux soucis financiers de la FAF, déjà impliquée dans des travaux de rénovation coûteux de l’hôtel où l’équipe nationale doit séjourner à Bouaké, en Côte-d’Ivoire. Une autre mauvaise nouvelle pour Walid Sadi et les finances de la FAF qui s’est engagée dans un coûteux chantier de rénovation de l’hôtel, où l’équipe nationale doit séjourner dans la ville ivoirienne de Bouaké.

Yorumlar


bottom of page