top of page

Saïdia: Un franco-marocain Abattu par les garde-côtes algériens, une enquête réclamée


Lors d'une sortie en mer à Saïdia, un binational franco-marocain a été tué par des tirs de l'armée algérienne, et une femme française a été blessée. Deux autres personnes sur des motos aquatiques similaires sont portées disparues près de la frontière maritime.

Les secours ont récupéré le corps du jeune homme tué et cherchent toujours les disparus. L'incident s'est produit lors d'une sortie récréative égarée en mer.

Des vidéos largement partagées depuis hier soir sur les réseaux sociaux montrent ce qui pourrait s’apparenter aux corps flottants des deux victimes laissées pour mortes avant d’être récupérées par des éléments de la Gendarmerie Royale.


À ce jour, les autorités compétentes, qu'elles soient marocaines ou algériennes, n'ont pas encore fait de déclaration officielle concernant cet incident. Mais l'affaire a déclenché une profonde vague d'indignation, tant au Maroc qu'à l'étranger. La perception dominante au sein de la communauté marocaine est que ces jeunes ont été purement et simplement exécutés, voire assassinés par les gardes algériens. Nombreux estiment qu'il est impératif d'ouvrir une enquête approfondie, transparente et conjointe entre les deux pays pour déterminer les circonstances exactes de cet incident et garantir que justice soit faite.

Rappel: Des pêcheurs se sont perdus en pleine mer, sur un bateau de pêche algérien, avant d'être secourus, au bout de deux jours, par des marins pêcheurs marocains.

Des marins pêcheurs marocains ont secouru, au large de Nador, neuf marins algériens qui avaient passé deux jours entiers en pleine mer, suite à une panne de leur moteur. Cette opération de sauverage s’est déroulée dans la nuit du 11 au 12 octobre 2016, rapporte Al Massae dans son édition du vendredi 14 octobre.

Selon le quotidien, les pêcheurs marocains ont d’abord été surpris de voir un bateau battant le pavillon algérien dans les eaux territoriales marocaines. Mais, en s'approchant, ils ont immédiatement compris que le bateau était en détresse, ce qu'ont confirmé les marins algériens dès le premier contact.

Le bateau pêchait, initialement, dans les eaux territoriales algériennes mais, suite à la panne, il a été poussé par le courant vers les eaux marocaines. Les marins marocains se sont alors empressés de porter secours à leurs confrères, remorquant leur bateau jusqu’à Ras Al Ma, dans la région de Nador.

Al Massae précise que les marins algériens ont été pris en charge, le temps que leur bateau soit réparé. Citant des responsables sur place, le quotidien ajoute que les réparations sont toujours en cours.

La même source rappelle que ce n’est pas la première fois qu’un bateau de pêche algérien s'échoue dans les eaux territoriales marocaines, en raison de pannes mécaniques ou d’une météo peu clémente.

84 vues0 commentaire

Commentaires


bottom of page