top of page
  • Photo du rédacteurAA

Royaume du Maroc: Sa Majesté le Roi Mohammed VI nomme Aziz Akhannouch chef du gouvernement

Sa Majesté le Roi Mohammed VI nomme Aziz Akhannouch chef du gouvernement.

Sa Majesté le Roi Mohammed VI, que Dieu L’assiste, accompagné de SAR le Prince héritier Moulay El Hassan, a reçu vendredi au Palais Royal à Fès, M. Aziz Akhannouch, président du Rassemblement National des Indépendants (RNI), que le Souverain a nommé chef de gouvernement et a chargé de former le nouveau gouvernement, a annoncé le ministère de la Maison Royale, du Protocole et de la Chancellerie dans un communiqué.

Voici la traduction de ce communiqué:

« Le ministère de la Maison royale, du Protocole et de la Chancellerie annonce que Sa Majesté le Roi Mohammed VI, que Dieu L’assiste, accompagné de SAR le Prince héritier Moulay El Hassan, a reçu vendredi 10 septembre 2021 au palais Royal à Fès, M. Aziz Akhannouch, président du Parti «Rassemblement National des Indépendants», que le Souverain a nommé Chef de gouvernement, et a chargé de former le nouveau gouvernement.Cette nomination intervient conformément aux dispositions constitutionnelles et sur la base des résultats des élections législatives du 08 septembre 2021″.

Cette nomination intervient conformément aux dispositions constitutionnelles et sur la base des résultats des élections législatives du 8 septembre 2021, ajoute la même source.

Le RNI est arrivé en tête des élections législatives du 8 septembre, avec 102 sièges.

L’ouverture de la première session de la nouvelle législature sera présidée par le Souverain, le vendredi 8 octobre prochain.

Aziz Akhannouch, [Chef du gouvernement du Maroc depuis le 10 septembre 2021. Il est ministre de l’Agriculture depuis 2007 et, depuis 2016, président du RNI],né en 1961 à Tafraout,est un homme politique et homme d’affaires marocain. Son père Ahmed Oulhaj Akhennouch est originaire de Aguerd Oudad, un douar proche de Tafraout, dont les forces vives ont émigré dès les années vingt à Casablanca. Arrivé à Casablanca en 1932, Oulhaj Akhennouch ouvre un magasin où il revend du pétrole au litre. Doué d’un remarquable sens du business, il développe rapidement un réseau de distribution comptant sept échoppes, dont certaines sont confiées en gérance. Il s’engage en soutenant le mouvement indépendantiste marocain. Il défend également dans les années 1940 un mouvement populaire de boycott économique contre les français. Les autorités du protectorat le mettent en prison, brûlent ses commerces. Libéré, ses affaires périclitent. Au lendemain de l’indépendance, Oulhaj peut se refaire grâce au renvoi d’ascenseur des nationalistes. À l’indépendance du Maroc, Oulhaj rebondit dans les hydrocarbures en créant Afriquia SMDC, en association avec Mohamed Wakrim, un homme auquel il est lié par les affaires et une origine géographique commune. Oulhaj fournit des bonbonnes de Gaz lors de la Marche Verte.

0 vue0 commentaire

Comments


bottom of page