top of page
  • Photo du rédacteurAA

Royaume du Maroc: L’Organisation des États de la Caraïbe orientale (OECO) ouvre une représenta


Inauguration, aujourd’hui à Dakhla, de la Représentation de l’Organisation des Etats de la Caraïbe Orientale par M. Nasser Bourita (✂)et le Premier ministre du Commonwealth de la Dominique, M. Roosevelt Skerrit.

L’Organisation des États de la Caraïbe Orientale (OECO) a ouvert ce jeudi un consulat général à Dakhla, dans une cérémonie présidée par le ministre des Affaires étrangères, de la coopération africaine et des Marocains résidant à l’étranger, Nasser Bourita et du Premier ministre du Commonwealth de la Dominique, Roosevelt Skerrit.

M. Skerrit était accompagné par le ministre des Affaires étrangères, du commerce international et des relations avec la diaspora du Commonwealth de la Dominique, Kenneth Darroux.

Suite à cette inauguration, M. Bourita et M. Skerrit se sont entretenus et ont procédés à la signature d’une feuille de route de coopération entre le Maroc et la Dominique.

Quelque 24 pays ont jusqu’à présent ouvert des représentations diplomatiques dans les provinces du Sud au Sahara. À Dakhla, le consulat de l’OECO va côtoyer ceux de la République de Sierra Leone, la République du Sénégal, de Gambie, de la Guinée, de la République de Djibouti, de la République du Liberia, du Burkina Faso, de la République de Guinée-Bissau, de la République de Guinée Équatoriale et de la République démocratique du Congo, en plus de la République d’Haïti.

À propos de l’OECO

L’ Organisation des États de la Caraïbe Orientale (OECO en français) ou « Organisation of Eastern Caribbean States » (OECS en anglais), est une organisation intergouvernementale  dédiée à l’intégration régionale. L’OECO a été créée par la signature du Traité de Basse-Terre (Saint-Kitts et Nevis) le 18 juin 1981.  L’ Organisation des États de la Caraïbe Orientale est dédiée à l’harmonisation et l’intégration économique, et à la protection des droits de l’homme. Elle encourage la bonne gouvernance entre les pays indépendants et non indépendants de la Caraïbe orientale. Son siège est basé à Castries (Sainte-Lucie).

 L’OECO compte :
  1. 7 états membres de plein droit : Antigua & Barbuda, le Commonwealth de la Dominique, Grenade, Montserrat, Saint-Kitts & Nevis, Sainte-Lucie, Saint-Vincent et les Grenadines,

  2. 4 membres associés : les Îles Vierges britanniques, Anguilla, la Martinique et la Guadeloupe.

Qu’est-ce-que l’Union économique de la Caraïbe orientale ?

Le Traité de Basseterre (Saint-Kitts et Nevis) signé le 18 juin 1981 établissant la création de l’Organisation des États de la Caraïbe Orientale est remplacé par le Traité de Basseterre révisé signé le 18 juin 2010 instituant l’Union économique de la Caraïbe orientale. Le Traité de Basseterre révisé entre en vigueur en 2011 opérationnalisant notamment la libre circulation des personnes, des biens et services et des capitaux dans les pays membres de plein droit de l’OECO.

Les pays et territoires de l’Organisation des États de la Caraïbe Orientale










L’Organisation des États de la Caraïbe Orientale compte 11 membres dont 7 membres de plein droit et 4 membres associés qui ont accepté de coopérer et promouvoir l’unité et la solidarité entre eux afin d’offrir une vie et un avenir meilleur à la communauté de citoyens vivant dans l’OECO (environ 1,5 millions d’habitants).États et territoires membres

Adhésion

Date d’adhésion

Antigua-et-BarbudaMembre de plein droit18 juin 2010La DominiqueMembre de plein droit18 juin 2010La GrenadeMembre de plein droit18 juin 2010MontserratMembre de plein droit18 juin 2010Saint-Kitts et NevisMembre de plein droit18 juin 2010Sainte-LucieMembre de plein droit18 juin 2010Saint-Vincent et les GrenadinesMembre de plein droit18 juin 2010Les Îles Vierges britanniquesMembre associé22 novembre 1984AnguillaMembre associé24 mai 1998MartiniqueMembre associé4 février 2015GuadeloupeMembre associé4 mars 2019











Domaines de compétences et projets de l’OECO

L’Organisation des États de la Caraïbe orientale est compétente dans plusieurs domaines.  L’OECO travaille en étroite collaboration avec tous les ministères de ses États membres et les autorités référentes de ses territoires associés sur diverses problématiques impactant la Caraïbe orientale. L’OECO travaille aussi en partenariat avec des agences régionales et internationales depuis plusieurs années.

Affaires économiques
  1. Agriculture

  2. Développement des Entreprises

  3. Statistiques 

  4. Tourisme 

  5. Commerce international 

Durabilité environnementale
  1. Biodiversité et Gestion des écosystèmes 

  2. Résilience au changement climatique et aux catastrophes naturelles 

  3. Énergies durables

  4. Gouvernance des Océans / Économie bleue

Humain et Social
  1. Santé

  2. Genre et Égalité des Sexes

  3. Développement social 

  4. Achat groupé de produits pharmaceutiques 

  5. Jeunesse 

  6. Éducation 

0 vue0 commentaire

Comments


bottom of page