top of page
  • Photo du rédacteurAA

Rihanna face à la justice: Cette affaire qui pourrait lui coûter 10 millions de dollars

Rihanna face à la justice: Cette affaire qui pourrait lui coûter 10 millions de dollars…

Après la polémique de son défilé, Rihanna doit faire face à une action en justice… Et on réclame à l’artiste et son équipe pas moins de 10 millions de dollars…

En octobre dernier, Rihanna organisait un grand show pour présenter la collection de lingerie de sa marque Savage X Fenty à Los Angeles (Californie). Un gros événement qui a rassemblé de très grandes stars et mannequins à l’image de Bella Hadid, Irina Shayk, Cara Delevingne, Willow Smith ou encore Demi Moore. Lors de ce défilé, une bande-son très particulière avait été utilisée. En effet, c’est le morceau DOOM, un titre de la DJ Coucou Chloe qui reprend un hadith, c’est-à-dire un recueil de paroles sacrées du prophète Mahomet, qui avait été sélectionné. De quoi provoquer la colère de nombreux musulmans à travers le monde qui ont exprimé leur indignation sur les réseaux sociaux, appelant au boycott de l’artiste et de sa marque de lingerie. Cette histoire est revenue sur le tapis. Selon TMZ, l’artiste de la chanson, qui a utilisé le pseudonyme Jane Doe pour protéger son identité, a décidé de poursuivre l’équipe de Rihanna pour les dommages émotionnels (dépression et d’anxiété, ndlr) qu’elle aurait subis après leur « erreur ». Dommages émotionnels. C’est du moins le motif pour lequel une artiste poursuit en justice Rihanna et son équipe de Savage X Fenty. La chanteuse dont l’identité n’a pas été révélée exige pour dédommagement des préjudices qu’elle aurait subis un montant de 10 millions de dollars selon les informations rapportées par le média TMZ. Cette procédure enclenchée contre la star serait liée en effet à la présentation au cours de l’année dernière de sa marque Savage X Fenty à Los Angeles (Californie).

Ils choisissent la mauvaise version

L’auteure de la plainte est en réalité la chanteuse ayant exécuté la chanson à polémique « DOOM». La diffusion du titre par la DJ Coucou Chloe lors de l’événement avait été suivie d’une série d’attaques venant du monde musulman. La chanson reprenait en effet des paroles Mahomet. Selon la plainte déposée par la chanteuse, elle aurait envoyé à l’organisation deux versions distinctes de la chanson. Il y aurait une version qui serait sans les proverbes islamiques et une seconde avec. Les organisateurs qui étaient censés passer la version qui était sans les hadiths ont par erreur choisi la mauvaise version. La chanteuse aurait été victime de multiples menaces de mort. La situation l’aurait obligé à vivre cacher pendant un moment. Rappelons qu’après l’organisation de l’événement Rihanna avait dû monter au créneau pour présenter ses excuses à la communauté musulmane face aux violentes critiques dont elle faisait l’objet.

Les excuses de Rihanna

« Nous comprenons que nous avons blessé beaucoup de nos frères et sœurs musulmans (…) Je ne joue avec aucune sorte de manque de respect envers Dieu ou toute religion et donc l’utilisation de la chanson dans notre projet était complètement irresponsable! En allant de l’avant, nous veillerons à ce que rien de tel ne se reproduise », avait-elle laissé lire sur le réseau social Instagram.

Fenty Beauty : comment le maquillage a fait de Rihanna une milliardaireLa chanteuse, actrice et femme d’affaires vaut 1,7 milliard de dollars.

Lorsque Rihanna a sorti son single …Better Have My Money en 2015, on aurait pu penser qu’elle parlait des royalties de ses tubes n° 1 comme We Found Love ou Diamonds. Mais ce sont les revenus qu’elle tire de sa société de cosmétiques Fenty Beauty qui ont largement contribué à la rendre officiellement milliardaire la semaine dernière. Rihanna, 33 ans, lance Fenty Beauty en 2017 dans le cadre d’un partenariat avec la société de produits de luxe LVMH (Moët Hennessy Louis Vuitton).

1 vue0 commentaire

Comments


bottom of page