top of page
  • Photo du rédacteurAA

«Ne soyez pas un idiot comme moi»: un chauffeur de camion, 51 ans, a posté un dernier message tragiq

Tommy Macias


Un chauffeur de camion californien a écrit un tragique dernier message sur Facebook teinté de regret un jour avant de mourir de coronavirus dans lequel il a exprimé son regret d’avoir enfreint les lignes directrices de la distanciation sociale.

«Ne soyez pas un idiot comme moi…» Thomas Macias

Thomas Macias, 51 ans, qui vivait à Los Angeles, a déclaré avoir contracté le virus tueur lors d’une fête au début du mois de juin alors que les restrictions sur les coronavirus dans l’État étaient assouplies.

Dans ce poste, il a admis qu’il s’était « foutu » en ne portant pas de masque et en ne se tenant pas à distance des gens, affirmant qu’il se sentait coupable d’avoir mis sa famille en danger.


Thomas Macias, 51 ans, est allé à un barbecue le mois dernier à une centaine de kilomètres de Los Angeles. Peu de temps après la fête, il a commencé à se sentir malade. Le 20 juin, il a posté un message poignant sur Facebook pour avertir ses proches des risques du virus.

Thomas a été testé le 15 juin, a appris qu’il était positif le 18 juin et est mort le 21 juin, quelques heures après son hospitalisation.

Je suis sorti il y a quelques semaines. A cause de ma stupidité, j’ai mis en danger la santé de ma mère, de mes sœurs et de ma famille. Cela a été une expérience très douloureuse. Ce n’est pas une blague. Si vous devez sortir, portez un masque et pratiquez la distanciation sociale. Avec l’aide de Dieu, j’espère pouvoir survivre à tout cela”, a-t-il rédigé. Il est malheureusement mort un jour après ce post.



Tommy Macias avait averti les autres 2 jours avant sa mort

0 vue0 commentaire

Komentarze


bottom of page