top of page
  • Photo du rédacteurAA

Meurtre du rappeur Jam Master Jay: Deux suspects accusés 18 ans après

Jam Master Jay, a.k.a. Jason Mizell, a member of hip hop pioneers Run-DMC. (KRISTA NILESASSOCIATED PRESS)


(New York) Le rappeur  Jam Master Jay, de son vrai nom Jason Mizell, fut l’un des pionniers du rap, cofondateur du trio Run-DMC avant d’être abattu à New York en 2002 .

Le musicien new-yorkais, âgé de 37 ans, avait été abattu d’une balle dans la tête le 30 octobre 2002 dans un studio d’enregistrement du district de Queens.

Du nouveau dans l’affaire du meurtre du disc jockey, Jason William Mizell, alias Jam Master Jay. 18 années après le décès de ce dernier, deux suspects ont été inculpés par la justice américaine. En effet, hier lundi 17 août 2020, le procureur fédéral de Brooklyn et Queens a annoncé que Karl Jordan Jr., 36 ans, et Ronald Washington, 56 ans, soupçonnés de longue date d’implication dans ce qui était apparu d’emblée comme un règlement de compte, avaient été inculpés pour homicide lié à un trafic de cocaïne. Jay a reçu une balle dans la tête d’une balle de calibre 40 par un assaillant masqué dans son studio de Hollis.

8 chefs d’accusation relatifs à la vente de cocaïne

Karl Jordan Jr. a également accusé de huit autres chefs liés à la vente de cocaïne. Interpellé dimanche, il a plaidé non coupable lundi des accusations portées contre lui, lors d’une brève audience par téléconférence.

Ronald Washington, déjà incarcéré, devait comparaître plus tard, à une date encore non précisée.

Karl Jordan Jr. et Ronald Washington, étaient engagés dans un complot pour distribuer cinq kilos de cocaïne au moment du meurtre de Jay, selon leur acte d’accusation. Les procureurs n’ont pas dit si Jay avait joué un rôle dans le complot.

Les deux hommes risquent un minimum de 20 ans de prison et jusqu’à la perpétuité ou la peine de mort en cas de condamnation, selon le procureur Seth DuCharme.

Une autre personne avait été blessée

Selon le procureur, le 30 octobre 2002, les deux suspects, armés, étaient entré dans le studio d’enregistrement, se trouvant dans le quartier de Jamaïca, dans le Queens. Ce jour-là, Ronald Washington avait maintenu au sol un témoin et Karl Jordan Jr., à l’époque âgé de 18 ans, se serait approché de Jam Master Jay. Il lui aurait donc tiré deux fois à bout portant, « de sang froid », tuant ainsi le rappeur et blessant une autre personne au niveau de la jambe.

Jason «Jay» Mizell, connu professionnellement sous le nom de Jam Master Jay, était membre de la sensation hip-hop Run-DMC, des années 1980 avec Joseph «Run» Simmons et Darryl «DMC» McDaniel. Leurs succès comprenaient «It’s Tricky», «Christmas in Hollis» et la collaboration de remake d’Aerosmith «Walk This Way».

Une série de vedettes du rap américain étaient ainsi tombées sous les balles entre 1995 et 2002, dont Tupac Shakur en 1996 et Notorious B.I.G. en 1997.

0 vue0 commentaire

コメント


bottom of page