top of page

La Tbourida: Inscrit en 2021 (16.COM) sur la Liste du patrimoine culturel immatériel de l’humanité


La tbourida: Inscrit en 2021 (16.COM) sur la Liste représentative du patrimoine culturel immatériel de l’humanité (01483)

La tbourida est une représentation équestre apparue au XVIe siècle. Elle simule une succession de parades militaires, reconstituées selon les conventions et rituels arabo-amazighs ancestraux. Chaque parade de tbourida est effectuée par une troupe constituée d’un nombre impair de cavaliers et de chevaux (de 15 à 25), alignés côte à côte et au milieu desquels se place le chef de la troupe. Souvent, avant l’événement, les cavaliers donnent à leur prestation une portée spirituelle, effectuant leurs ablutions puis priant collectivement. Ensemble, sous la direction du chef, cavaliers et chevaux exécutent une parade composée de deux parties principales. La première est la hadda, ou le salut de la troupe, qui entre au trot en piste et réalise un maniement d’armes acrobatique, puis se repositionne à son point de départ. La deuxième est la talqa, où les troupes repartent au galop et effectuent un tir au fusil, à blanc, avant de se retirer, simulant un départ collectif à la guerre. Les cavaliers portent des costumes et des accessoires d’époque incluant notamment un turban, des vêtements drapés, des babouches, un petit livret du Coran et une épée arabe ancienne. Les chevaux, eux, sont harnachés avec du matériel cousu et décoré de manière traditionnelle. Les cavaliers sont issus d’une même tribu ou d’une même région dont ils représentent les coutumes et les costumes. La transmission se fait de génération en génération au sein des familles, par la tradition orale et l’observation des pratiquants.


Le grand hold-up sur le patrimoine Marocain

Ce mardi 24 janvier, Sébastien Lecornu, ministre français des Armées, a reçu le général Saïd Chengriha, chef d’état-major de l’ANP, à l’Hôtel de Brienne.

Lors de cette rencontre Saïd Chengriha a offert, un Tableau Tbourida au ministre français des Armées Sébastien Lecornu.

Le site officiel du Ministère des Armée a fait passer cette rencontre en zappant cette séquence.


57 vues0 commentaire
bottom of page