LA BRADERIE DE L’AFRIQUE SUBLIMÉE PAR LE BOUCHER« WAGNER ». LE NOUVEAU VISAGE COLONIAL EN AFRIQUE B

L’espace africain connait depuis toujours les convoitises des extrêmes et l’histoire se répètent malgré une décolonisation, qui prend des formes de recolonisation aux multiples visages dont les intérêts commerciaux sont qu’une facette d’une descente aux enfers qui s’annonce.

La nature, les espaces ont une « peur du vide », et le visage de l’Afrique encore déformée par ses glissements politiques des extrêmes laissent aisément un terrain propice aux prédateurs politiques et économiques, aux opportunistes de l’idéologie du culte et de la dictature.

Nb /Ici encore je ne me fais certainement pas que des amis 🤣

L’espace africain, les espaces africains sont presqu’homogènes, dictée par une certaine histoire coloniale commune, et cependant sont différents par les choix d’orientations éco-politiques, où la notion d’affranchissement intellectuel et géopolitique est «de réelle importance».

Alors oui, ne soyons pas dans une interprétation naïve des suites et conséquences de la « décolonisation » qui pour certains pays africains s’est réalisé« sans heurts » et pour nombreuses autre colonisation, comme les colonies de peuplement, la pseudo-libération s’est construite autour d’une réelle maladie existentielle. Les choix dominés par une égo-idéologique existentiels les ont plongés dans un labyrinthe de folie destructrice, les plongeant plus encore dans une dépendance économique, idéologique, bref une dépendance intellectuelle. Cette dépendance devenue une dépendance affective et intellectuelle les rend plus fragiles, les rendant plus vulnérables et manipulables.

Et les alliées du bloc Ouest/ Otan – ou du bloc Est/soviet demeure toujours le baromètre des alliances africaines au dépend de sa population qui a toujours besoin de liberté et d’autonomie, et d’indépendance.

La guerre physique, la guerre de l’image, la guerre par la propagande a au cours des générations qui ont suivi ces fameuses décolonisations politiques pris des proportions dangereuses.

Et Wagner, cette milice armée, avec un cadre légal ou non, orchestrée par la Russie d’aujourd’hui ou pas, tâte, aiguise son savoir-faire et s’intensifie stratégiquement car sa feuille de route finale est une destruction africaine.

  1. Visiblement, Wagner opère sur tous les fronts de guerre car cette armée lourde très présente sur le terrain de la Syrie, s’appropriant les propagandes nazies, y a affuté ses méthodes avec les nouvelles propagandes et méthodes de boucherie des terroristes islamique de Daesh, Al Qaeda

  2. Wagner continue son déploiement, comme une armée mobile, disponible au plus offrant.

  3. Wagner aborde ainsi le terrain africain en Lybie, et vend ses services armés afin de satisfaire ponctuellement les dites oppositions du gouvernement, floutées par les jeux politico-internationaux.

  4. Wagner s’avance en Afrique, et prend également « en main » la gestion de toute la sécurité en Centrafrique avec pour enjeux assurer la sécurité des dictatures en place depuis quelques années déjà.

Wagner n’est certainement pas exclusivement pour les «concessions- exploitations minières» mais évidemment pour s’installer et établir des «concessions politiques» dont les propagandistes ne cachent pas qu’il faut écarter l’histoire coloniale française encore dominante dans les stratégies éco-politiques de l’Afrique.

  1. Wagner s’installe progressivement en Afrique et Wagner est en «prospection permanente». Wagner débarque et continue progressivement «son chemin de croix africain » jusque récemment au Mali.

  2. Le Mali est sur le plan géostratégique, un espace de convoitise où la croisée des chemins des terroristes est une aubaine pour l’armée Wagner. La mali est fragile, terrain de jeu pour le jeu du terrorisme du voisinage et en « conflit diplomatique » avec la France et son expansion militaire de « sauvegarde contre le terrorisme (?!) depuis une dizaine d’années.

Alors le Mali, si convoité pour ses ressources, et sa position pour « la route du terrorisme » est aussi une monnaie d’échange pour les «Alger-Coréen-de-l ’est» qui y trouve une manière de satisfaire une existence encore non confirmée, s’arrangeant avec Wagner, régulièrement pour «stabiliser ou distiller ou encourager les terroristes»  de la région, satisfaire les stratégies terroristes du polisario-algerien, présents  aux portes du Mali , ainsi que des autres terroristes d’Aqmi ou que sais-je, s’il ne prendront pas une autre appellation, «Wagner-Aqmi».


Les Wagner sont représentés par une brochette de gangsters, dont Evgueni Prigogine,  financier et accompagné par une armada de généraux de « cette armée de l’ombre », qui n’en est pas une, car elle travaille au grand jour, à ciel ouvert, avec les emprunts du nazisme dont Mr  Dmitri Outkine (cf. sociétés et constitution filière et holding -société de tout grande ampleur des 2015 ,photo).

Wagner, visible, rendue visibles par ses activités militaires-mercenariat non dissimulées fait ses revendications sur leurs propagandes d’images internet, avec chars, artillerie lourdes, sous l’œil, un peu trop crédule des U.N (cf. photo) .

Marat Gabidoulline, ancien acteur de «cette armée de l’ombre», fait un témoignage édifiant des méthodes de Wagner (cf. documentaire Arte),  et la presse russe dénonçant en 2018, cette armée «cachée russe», au nom de la Russie , à payer un lourd tribu humain, où des journalistes  sont assassinés – Orkhan Djemal, Alexandre Rastorgouïev et Kirill Radtchenko, tués en juillet 2018, à 300 kilomètres au nord de Bangui. (Centrafrique)

Nous pouvons aussi reprendre le témoignage, également, Denis Korotkov,  journaliste à la Novaïa Gazeta, l’un des rares médias russes à oser enquêter sur Wagner.

Comment peut-on encore parler «d’armée de l’ombre» quand on voit, librement, le défilé de ces chars, camions et cheptel humains militaires «Wagner», déambulant, paradant comme des chefs suprêmes en terre d’Afrique et s’octroyant tous les droits sur le sol africain. (Ils assassinent, violent …) sans aucune impunité !

Nos dictatures africaines organisent depuis trop longtemps une braderie de leurs ressources, bradant aussi leur peuple, exclusivement pour exister substantiellement à l’image, pour être représentés ou visibles avec cet inlassable besoin d’exhiber les excès de la luxuriance matérielle !


  1. L’Afrique, est-elle si naïve car les recours à Wagner, est une autre forme de colonisation, et changer de chaines pour un autre collier les rendra encore moins libres !

  2. La propagande Wagner, sa présence, bien aiguisée, adulée et utilisée par le polisario-algerien, et donc par cette Corée de l’Est, et par les dictatures en mal d’existence, est là pour détruire les élans africains dont les intérêts sont d’atteindre, l’Europe – l’Occident de l’Otan, en anéantissant l’Afrique, ex-colonie européenne.

Pactiser avec le diable est aussi dangereux que pactiser avec ses propres démons, et ceux qui pactisent avec Wagner n’ont d’autres objectifs que d’anéantir les destins de vies de tout le territoire africain. By K Kaddouri©®

A lire aussi:
Dossier / Groupe Russe Wagner: Les Sanctions Européennes Tombent…… L’Algérie dans de sales draps

#CEDEAO #Algérie #Sahel #ONU #groupeWagner #afrique #Europe #Russie #MALI

1 vue0 commentaire