top of page

L’international algérien, Belaili a osé une blague de mauvais goût envers le Qatar. Le Qatar réagit

L’international algérien a osé une blague de mauvais goût envers le Qatar. Une sortie qui lui a valu une pluie de critiques.


Lors de l’ultime rencontre du rassemblement, et alors qu’il était sur le banc des remplaçants, il a sorti une blague qui a provoqué un véritable tollé dans le Golfe.

Les Qataris indignés par Belaïli

Le match en question se jouait à Doha au Qatar contre l’Iran. Interpellé par un journaliste qui lui demandait si l’endroit en question lui manquait vu qu’il avait effectué un passage au Qatar SC auparavant, l’ailier de Brest a répondu : « Oui, il me manque. Mais, c’est surtout l’argent des Qataris qui me manque ». Une réaction spontanée qui a provoqué un fou rire sur le banc algérien. Hocine Benayada, son coéquipier, lui a ensuite tapé dans la main pour le féliciter pour son sens de la répartie.



Ce qui n’était qu’une blague, censée amuser les Algériens, est cependant très mal passée au Qatar. Depuis dimanche dernier, l’Oranais fait face à de multiples remontrances émanant de son ancienne terre d’accueil pour la maladresse dont il s’est rendue auteur. Les supporters locaux tirent à boulets rouges à son encontre, et les journalistes ou observateurs expriment leur dégout par rapport à ce qu’ils jugent comme une « indécence et manque de reconnaissance ». La chaine BBC Arabia, qui n’est pourtant pas dédiée au sport, a même traité le sujet en long et en large dans l’une de ces émissions. Belaïli en a alors pris pour son grade. Nul doute qu’à présent il tournera sa langue sept fois dans sa bouche avant de répondre à une question, aussi anodine fut-elle.

Suite aux propos “indignes” de Belaili, Le Qatar décide de “limiter” le nombre de joueurs algériens !

La sortie médiatique du joueur de l’équipe algérienne Youcef Belaili qualifiée d' « insulte envers les qataris » continue à faire des remous. En effet, après les critiques des commentateurs sportifs et insultes dont le joueur algérien a fait l’objet, notamment sur les réseaux sociaux, l’affaire est montée jusqu’au plus hautes instances du pays, notamment celle du football. Ainsi, selon ce qu’on peut lire sur le site de la fédération de football du Qatar (Qatar Football Association), un responsable, aurait révélé l’intention de la fédération du football de limiter le nombre de joueurs algériens. « Les propos de ce crétin sont inacceptables. Désormais les joueurs algériens ne bénéficieront plus des facilités qu’ils ont pu avoir jusqu’ici », lit-on. Rappelons que Youcef Belaili, évoluant au Stade brestois 29 de ligue française, qu’il a rejoint le mois de janvier dernier, a suscité la semaine écoulée une vive polémique, non seulement au Qatar, mais dans plusieurs pays du monde, suite à une déclaration qualifiée d’ « indigne » par plus d’un. Le joueur du Stade brestois a été durement critiqué et n’a pas été épargné par des consultants et internautes qataris. Dimanche 12 juin, les algériens étaient appelés à disputer une rencontre amicale contre l’Iran, à Doha. Une occasion pour Youcef Belaili de retrouver le Qatar où il a joué avant de rejoindre le championnat de France. Alors qu’il est assis sur le banc, un journaliste lui demande si le Qatar ne lui manquait pas. « Ce qui me manque, c’est surtout son argent », a répondu ce joueur, en s’amusant de sa réponse avec ses camarades. Les images ont fait le tour des réseaux sociaux et la polémique ne cesse de s’amplifier par effet de buzz…

130 vues0 commentaire
bottom of page