L’industrie marocaine fait preuve d’une réactivité exemplaire face à la crise du Covid-19

L’industrie marocaine fait preuve d’une réactivité exemplaire face à la crise du Covid-19.

Le Ministère de l’Industrie a fédéré des compétences marocaines pour la fabrication d’un respirateur 100% marocain, en application des Hautes Instructions Royales de mobiliser tous les moyens pour faire face à la pandémie Covid-19. pic.twitter.com/pU3zmV5bcO — Moulay Hafid Elalamy (@MyHafidElalamy) April 2, 2020

L’industrie marocaine fait preuve d’une réactivité exemplaire face à la crise du Covid-19. Après les masques et les respirateurs artificiels 100% marocains, une start-up technologique vient de développer le premier thermomètre électronique de prise de température par infrarouge et Irizar Maroc assemble ces autobus .

Le thermomètre infrarouge marocain

L’industrie marocaine a fait preuve d’une réactivité exemplaire face à la crise du Covid-19. Après les masques et les respirateurs artificiels 100% marocains, une start-up technologique vient de développer le premier thermomètre électronique de prise de température par infrarouge.

Développé par la start-up Nextronic, le premier thermomètre électronique de prise de température par infrarouge fabriqué au Maroc a été présenté ce samedi 27 juin au ministre de l’Industrie, Moulay Hafid Elalamy.


Le respirateur NAFAS

«Le respirateur NAFAS a été conçu par des Marocains, avec des technologies développées et enregistrées au Maroc »

L’Université Mohammed VI Polytechnique de Benguérir vient de mettre au point un respirateur de réanimation et de soins intensifs 100% marocain. Baptisé NAFAS, ce respirateur a été présenté le 15 juin au ministre de l’Industrie, Moulay Hafid Elalamy. Hafid Griguer, Directeur technique du projet au sein de l’Université Mohammed VI Polytechnique de Benguérir

تصميم جهاز للتنفس الاصطناعي جد متطور من طرف باحثين بجامعة محمد السادس متعددة التخصصات التقنية بنجرير. pic.twitter.com/aH2yeRKaAg — Moulay Hafid Elalamy (@MyHafidElalamy) June 16, 2020

Irizar Maroc assemble ces autobus

L’assemblage de bus assuré par Irizar Maroc, dans le cadre du renouvellement du parc de transport urbain de Casablanca, a atteint un taux d’intégration locale de 41% avec un objectif à terme de 60%, a annoncé, jeudi à Skhirat, le ministre de l’Industrie, du commerce et de l’économie verte et numérique, Moulay Hafid Elalamy. “Nous sommes aujourd’hui à 41% de taux d’intégration marocain et l’ensemble de la chaîne est en train de monter en gamme avec un objectif d’atteindre à terme 60%”, a déclaré le ministre au terme une visite à l’unité industrielle Irizar Maroc, adjudicataire de la fourniture de 200 autobus destinés à la ville de Casablanca.

“Tout cela a été fait grâce à l’impulsion de SM le Roi Mohammed VI qui a souhaité que les entreprises marocaines participent aux appels d’offre nationaux”, a souligné M. Elalamy, faisant part de ses remerciements au ministère de l’Intérieur qui “s’est mobilisé d’une façon à ce que le produit marocain soit à l’ordre du jour”. Et de noter que Irizar a remporté une commande de 200 bus de l’appel d’offre relatif au transport urbain à Casablanca dont 60 bus ont été déjà achevés.

الحافلات المنتجة بمصنع IRIZAR المغرب من طرف مهندسين وتقنيين مغاربة أكفاء تتميز بمواصفات وجودة عاليتين وتوفر شروط الولوجيات للأشخاص ذوي الاحتياجات الخاصة. pic.twitter.com/9wgLKlewYQ — Moulay Hafid Elalamy (@MyHafidElalamy) June 25, 2020

#Covid19 #industriemarocaine #IrizarMaroc #MoulayHafidELALAMY

0 vue0 commentaire