top of page

L'entraîneur Français Djamel Belmadi, prolonge son contrat avec les Fennecs jusqu'en 2026. [Dossier]


“J’ai plus de vécu en Afrique que Belmadi" Claude Le Roy

Belmadi n’a pas été le joueur du siècle. Néanmoins, il a eu une carrière honorable où il a connu le championnat français, espagnol, anglais et qatari. Il débute sa carrière en jouant au * PSG,* Martigues, l’As Cannes et au Celta Vigo, en Espagne. Mais c’est en revenant à Marseille en 2000, après avoir été prêté plusieurs saisons auparavant, que Djamel Belmadi se fait connaitre au yeux du grand public. Lors de la saison 2000-2001, il est le maitre à jouer de l'OM et contribue activement au maintien de son équipe au sein de l’élite française. Les deux saisons suivantes, n'arrivant pas reproduire ses bonnes performances, il quitte la cité phocéenne après 3 années passées au club. Il signe successivement à Manchester City (Angleterre), Al Ghafara (Qatar), Al Kharithiyath(Qatar), Southampton (Angleterre), puis revient finir sa carrière à Valenciennes en France.

Signature d’un nouveau contrat de travail avec l'entraîneur expatrié, Djamel Belmadi
Djamel Belmadi, le ministre du bonheur algérien?

Djamel Belmadi est né à Champigny-sur-Marne le 25 mars 1976 dans la banlieue parisienne. Il vit et grandit dans le quartier populaire du Bois l'Abbé. Ses parents sont originaires de Aïn Tedles dans la wilaya de Mostaganem, dans l'Oranie. Belmadi possède les deuxnationalités : française et algérienne.

Sélectionneur de l'équipe d’Algérie: depuis 2018

Après le départ de Rabah Madjer du poste de sélectionneur de l'équipe d'algérie, Kheïreddine Zetchi, président de la FAF, trouve un accord avec Belmadi pour un contrat de quatre ans, avec pour objectif la qualification à la Coupe du monde 2022. Belmadi vient également avec son staff:

  • Serge Romano comme adjoint,

  • Alexandre Dellal comme préparateur physique

  • Aziz Bouras comme entraîneur des gardiens.

Le 8 septembre 2018, pour son premier match en tant que sélectionneur, l'algérie joue contre la Gambie dans le cadre des éliminatoires de la Coupe d'Afrique 2019. Avant le début du match, des incidents éclatent à cause d'un trop grand nombre de supporteurs gambiens au bord de la pelouse. Kheïreddine Zetchi, président de la FAF, veut annuler le match pour cause de non-sécurité, mais la CAF décide de le faire jouer malgré tout. Belmadi et les siens arrachent le nul (1-1).

Participation à la coupe d'Afrique des nations 2019 et deuxième consécration africaine Le 18 novembre 2018, il se qualifie avec les verts en Coupe d'Afrique des nations 2019, en gagnant (4-1) au Togo avec notamment un doublé de Riyad Mahrez. L'algérie termine finalement première de son groupe de qualification.

Avant le déroulement de la CAN 2019, la FAF annonce que l'objectif affiché pour cette épreuve est la demi-finale, même si Kheïreddine Zetchi précise que peu importe le résultat, Djamel Belmadi ira au bout de son contrat. Djamel Belmadi, à la surprise générale en algérie, a tout simplement comme objectif d'aller gagner la Coupe d'Afrique en Égypte. En mars 2019, la sélection bat la Tunisie (1-0) en amical. En juin 2019, Belmadi décide ensuite de jouer à huis clos, ne voulant pas montrer son jeu, il décide aussi d'interdire toute diffusion : l’Algérie fait match nul (1-1) face à la sélection du Burundi. Quelques jours après, le 16 juin, il gagne face au Mali, toujours en amical et toujours à huis clos.

En Égypte, à la surprise générale, l'algérie termine avec brio première de son groupe en battant dans un premier temps le Kenya (2-0), dans un second temps elle bat le Sénégal grande favorite de cette CAN, sur le score de (1-0) ; en gagnant ces deux matchs Belmadi décide de faire un turn over face à la Tanzanie, malgré ce turn over la sélection algérienne s'impose facilement sur le score de (3-0). Le 7 juillet 2019, en match de huitième de finale Belmadi et ses joueurs tombent sur la Guinée et gagnent sur un score confortable de (3-0), c'est à partir des quarts de finale que la fatigue se ressent : ils gagnent sur un match très poussif en allant même jusqu’aux tirs au but face à la Côte d'Ivoire, en demi-finales ils tombent sur le Nigeria, s'imposent difficilement sur le score de (2-1), avec un but de Riyad Mahrez à la dernière minute ; à noter que durant ce match Djamel Belmadi a eu l'audace de ne faire aucun changement (il s'agit certainement d'une première dans l'histoire du foot à ce stade d'une compétition majeure), enfin, le 19 juillet 2019 en Finale de la Coupe d'Afrique des nations de football 2019, Belmadi rencontre de nouveau le Sénégal de Aliou Cissé, s'impose sur le même score de 1-0 et remporte la Coupe d'Afrique des nations, la seconde de l'histoire de l'équipe d'Algérie.

L'équipe d'Algérie débute les qualifications à la Coupe d'Afrique des nations de football 2021 avec une victoire de (5-0) face à la Zambie. Durant ces qualifications l'Algérie gagne 4 matchs et fait 2 matchs nuls ((5-0 et 3-3) face à la Zambie, (0-1 et 5-0) face au Botswana et (3-1 et 2-2) face au Zimbabwe). L'Algérie se qualifie facilement le 16 novembre 2020 à la CAN 2021, avec la meilleure attaque (19 buts).

Mais le succès a ses limites qu'il faut savoir dépasser

Archi favori de son groupe (Cote d'Ivoire-Sierra Léone-Guinée Equatorial), et prétendant à sa propre succession pour le sacre final, l'Algérie connait actuellement une sacrée désillusion. Après deux journées, les fennecs pointent à la dernière place avec 1 point et zéro but marqué. Tenue en échec par la Sierra Léone 0-0 et battue par la Guinée Équatoriale 1-0, mettant ainsi fin a une série de 35 matchs sans défaite, l'Algérie aura fort à faire lors de la dernière journée contre la Cote d'Ivoire où elle devra impérativement gagner si elle veut poursuivre l'aventure. Au delà des résultats, c'est surtout le jeu proposé par les verts qui inquiète. Fébrile défensivement et inefficace offensivement, le sélectionneur algérien devra vite trouver une solution pour redynamiser son équipe et donner plus d'animation.

Surnommé le ministre du bonheur, Belmadi représente un idéal algérien, une politique réussie que la bonne personne est à la bonne place. Malgré la défaite surprise contre la Guinée Equatoriale et une potentielle élimination au premier tour de la coupe d'Afrique, le sélectionneur des verts semble avoir acquis assez de capital sympathie pour que le peuple algérien le soutienne encore. Sans langue de bois et travailleur, la méthode Belmadi est prise en exemple pour corriger les autres secteurs du pays.

Éliminatoires de la coupe du monde 2022

Les éliminatoires de la Coupe du monde 2022 débutent, l'Algérie se retrouve dans le Groupe A de la zone Afrique. Le premier match est un succès, l'Algérie écrase Djibouti (8-0). Ensuite l'Algérie fait match nul face au Burkina Faso (1-1) à l'extérieur. L'Algérie continue sur sa lancée contre le Niger en double confrontation, victoire (6-1) à l'aller et (4-0) au retour, l'algérie remporte la tête du groupe et joue le Cameroun dans le barrage (double confrontation).

Au Cameroun, l'équipe d'Algérie est éliminée dès le premier tour de la CAN 2021, après un nul contre la Sierra Leone et deux défaites contre la Guinée équatoriale et la Côte d'Ivoire.

En mars 2022, l'Algérie joue le barrage qualificatif pour la Coupe du monde, elle affronte le Cameroun en aller-retour. Le 25 mars 2022 à Douala, elle gagne sur un score de (1-0). Le 29 mars à Blida, elle s'incline sur un score de (2-1) après les prolongations. L'équipe d'Algérie échoue à se qualifier pour la coupe du monde 2022. Malgré ces deux échecs, Djamel Belmadi reste en poste.

Prolongement du contrat avec l'équipe d'algérie

En octobre 2022, Djamel Belmadi a officiellement été prolongé à la tête de l'équipe d’algérie jusqu'en 2026. Il est parmi les sélectionneurs les mieux payés au monde.

Belmadi n’a pas baissé son salaire

En fait, cette question du salaire de Belmadi est devenue tellement tabou que des rumeurs ont circulé disant tout et n’importe quoi. Comme celle qui a annoncé la baisse de son salaire mensuel de 200.000 à 130.000 euros. Belmadi a toujours refusé d’évoquer cette question, alors que le président de la Fédération algérienne de football, Djahid Zfizef, a été pressé d’en parler pour dire que la rémunération de Belmadi n’est ni trop élevée ni trop basse. Une belle façon d’éviter de répondre.

Belmadi touche 208.000 euros par mois

Mais voilà qu’une source au niveau de la FAF a soufflé au quotidien arabophone El Khabar certains détails financiers du contrat signé récemment par Djamel Belmadi. Selon cette source, le sélectionneur national devrait percevoir un salaire mensuel de 208.000 euros. Il faut ajouter à cela des frais de mission de l’ordre de 400 euros quotidiens que le patron des Fennecs toucherait lors des stages et autres compétitions qui engageraient l’équipe d’Algérie.

Rappelons que Djamel Belmadi a signé un nouveau contrat avec la Fédération algérienne jusqu’au 31 décembre 2026. «Belmadi et l’ensemble de son staff ont signé un nouveau contrat avec la FAF jusqu’en 2026. Nous allons pouvoir ainsi poursuivre notre aventure sereinement et avec le soutien de la fédération», a déclaré Djahid Zefizef il y a quelques jours.», a déclaré Djahid Zefizef .

Top 10 des sélectionneurs les mieux payés de la CAN 2023

Djamel Belmadi, qui a conduit l’Algérie à la victoire lors de la CAN 2019, détient le salaire le plus élevé du continent africain avec 208 000 euros par mois. Rui Vitoria de l’Égypte, avec 200 000 euros mensuels, et Jean-Louis Gasset de la Côte d’Ivoire, avec 108 000 euros par mois, complètent le podium. En revanche, Jalel Kadri de la Tunisie perçoit le salaire le plus bas parmi les entraîneurs de la CAN 2024, avec 11 000 euros par mois. Nommé en 2015, l’ancien international sénégalais a remporté le titre continental avec les Lions du Sénégal lors de la précédente édition, le 6 février 2022. Dans le classement des salaires des sélectionneurs de la CAN 2023, Aliou Cissé occupe la 7e place avec un salaire de 46 000 euros par mois, soit un peu plus de 30 millions de francs CFA.

Cette rémunération a été doublée après la prolongation de son contrat jusqu’en 2024, passant ainsi de 15 à 30 millions de francs CFA. En partageant la 7e place avec Chris Hughton du Ghana, Aliou Cissé devance Rigobert Song du Cameroun, qui est classé 9e avec un salaire mensuel de 29 000 euros. Walid Regragui, responsable de la demi-finale marocaine lors de la Coupe du Monde au Qatar en 2022, se classe 5e avec un salaire de 60 000 euros par mois.


62 vues0 commentaire

Comments


bottom of page