top of page

L'algérienne, Khadija Benguenna chante les louanges d’Hitler et fait l'apologie du nazisme


C’est la journaliste vedette d’Al-Jazeera qui compte des millions d’admiratrices dans le monde arabe et en France. Particulièrement depuis qu’elle a mis le voile en solidarité avec les jeunes françaises que des lois « racistes et islamophobes » interdisent de vivre « pleinement » et «librement » leur islam. En 2013, elle a publié sur l’une de ses pages facebook des photos de sinistre mémoire et écrit des commentaires qui blessent la mémoire des juifs et salissent l’honneur des musulmans. Le CRIF, serait-il financé par le Qatar ? La question se pose car, ni le CRIF ni le MRAP n’ont jamais porté plainte contre la chaîne de l’intégrisme et de l’antisémitisme qu’est Al-Jazeera. Pour bien moins grave que ce qui a été dit depuis des années sur cette télévision de la haine et du fanatisme religieux, la télévision libanaise Al-Manar a été interdite en Europe en 2004 en raisin de « dérapage antisémite ». Y a-t-il un antisémitisme condamnable parce que proche du Hezbollah, et un antisémitisme acceptable parce que découlant du wahhabisme qatari? Il faut d’abord savoir que contrairement à la légende, Al-Jazeera n’est pas une télévision privée mais une chaîne publique qui appartient à Hamad Ibn Khalifa al-Thani et à son beau frère Hamad Ibn Jassim, l’Etat étant la propriété privée du roitelet qatari et de son premier ministre. Al-Jazeera appartient donc en totalité à cette oligarchie wahhabite et mafieuse. La ligne éditoriale de cette télévision exprime donc les convictions de ces émirs féodaux et obscurantistes, qui entretiennent par ailleurs les meilleures relations avec Israël ! Voici à titre d’exemple ce que Qaradaoui, le chef spirituel de cet émirat, déclarait le 30 janvier 2009 : « Tout au long de l’histoire, Allah a imposé aux juifs des personnes qui les puniraient de leur corruption. Le dernier châtiment a été administré par Hitler. Avec tout ce qu’il leur a fait –et bien que les juifs aient exagéré les faits- il a réussi à les mettre à leur place. C’était un châtiment divin. Si Allah veut, la prochaine fois, ce sera par la main des musulmans ». Interrogé par Robert Ménard dans son émission, en avril 2012, le frère musulman Tariq Ramadan a défendu son maitre en prétendant que les propos de Qaradaoui ont été mal traduits ! Depuis le « printemps arabe », Tariq Ramadan s’est installé à Doha où il est devenu salarié de Hamad et Mozza au service de l’islam « modéré », exportable aux pays du "printemps arabe" ! C’est le Qaradaoui côté cour. Le Qaradaoui côté jardin est un frère musulman notoire qui a été déchu de sa nationalité égyptienne par Nasser pour intelligence avec les services britanniques. Plus grave encore, son ex-épouse, Asma Ben Qada, a révélé les relations de Qaradaoui avec le Mossad et son utilisation par le Qatar selon l’agenda israélo-américain. Des rapports de renseignement égyptiens et palestiniens ont révélé l’existence de visites secrètes menées par Qaradaoui en Israël pour des pourparlers secrets entre le Hamas et les autorités israéliennes. Venons-en maintenant à Khadija Benguenna, journaliste d’origine algérienne qui a rejoint l’équipe Al-Jazeera dès la naissance de cette chaîne intégriste en 1996 et dont le salaire est de 40000 dollars par mois. Sur sa page facebook, elle a publié la semaine dernière des photos de soldats Waffen SS musulmans faisant la prière, en ajoutant des commentaires qui dénotent son ignorance, son antisémitisme et son mépris de l’Islam. Elle a écrit : « voici une image rare de musulmans de l’armée allemande, dans la seconde guerre mondiale, où Hitler leur avait alloué des heures de prière ». Jouant à l’historienne, cette ignorante a ajouté : « Cette photo, qui avait suscité beaucoup de débats autour de son authenticité est bien réelle, et il s’agit de musulmans bosniaques et de djihadistes tchétchènes, qui ont vécu sous l’oppression du régime communiste et laïc, aussi bien en Yougoslavie qu’en Union soviétique de l’époque, qui les ont privés du droit de prier, et leurs mosquées avaient été démolies. » Ajoutant à l’ignominie l’abjection, elle a précisé que : « La victoire des Allemands a été l’occasion pour les musulmans de s’allier avec l’armée allemande, parce qu’ils ont retrouvé la liberté d’exercer leur foi islamique. D’autant qu’Hitler était très tolérant envers les musulmans, et il avait des savants musulmans parmi ses conseillers. » A la fin de son commentaire écrit en arabe, elle a ajoute : « Mais étant donné que les médias sont entre les mains des Juifs, ils ont occulté cette vérité et ils ont concentré leurs efforts sur la surenchère autour de l’Holocauste. » Et elle termine, en s’adressant à ses fans arabophones : « Bientôt je vous transmettrai en deux parties les positions d’Hitler envers les musulmans. ».[1]

Ce qui est totalement inacceptable est que cette journaliste qui est incontestablement la plus célèbre dans le monde arabe [2], en bâtissant sa carrière sur les écrans de la chaîne satellitaire du groupe Al Jazeera qui a révolutionné le paysage médiatique arabe, utilise sa notoriété pour la promotion de l’image d’Hitler, l’exemple le plus frappant de cruauté et de sauvagerie. Elle ne le fera pas puisque ces propos nauséabonds ont scandalisé l’opinion publique y compris les musulmans. Elle se défend d’avoir encensé Hitler, prétextant que la page facebook incriminée a été piratée, argument classique et qui ne trompe personne. Cette journaliste qui s’est fait remarquer à plusieurs reprises pour ses critiques acerbes d’Israël, porte une admiration pour le fondateur et figure centrale du nazisme. Cette admiration est similaire à celle constatée en 1943 auprès du Grand Mufti de Jérusalem, le sinistre Amin el-Husseini, qui avait formé des troupes musulmanes bosniaques – des “Divisions Hanjar” (Sabre)- sorte de Waffen SS musulmans, qu’il avait personnellement recrutées pour Hitler. Hanjar devint la division nazie la plus importante du troisième Reich (26 000 hommes) et participa activement au génocide de populations serbes et juives [3]. Cette journaliste pulpeuse et au voile bien sexy n’est pas à sa première provocation. Ce voile, elle l’avait d’ailleurs porté en réaction aux « lois racistes et islamophobes qui empêchent les jeunes musulmanes de France de pratiquer leur religion ». Khadija Benguenna n’a jamais caché sa sympathie pour le FIS et sa haine de Bouteflika et du régime algérien. IL y a six mois, elle déclarait : « J’espère que mon pays va se révolter et rejoindre le train du printemps arabe ». Lors de l’affaire des caricatures du Prophète, elle s’est enflammée se prenant pour la sainte vierge de l’islam effarouché. C’est d’ailleurs Al-Jazeera qui a fait de ce fait divers une affaire internationale, ce qui n’a pas empêché l’émir du Qatar d’inviter le rédacteur en chef du journal danois Jyllands-Posten, M.Flemming Rose, qui est à l’origine du sacrilège, de l’inviter le 3 mai 2009, à la Journée mondiale de la liberté de la presse, organisée à Doha ! Cette ignorante qui a vendu son âme à l’islamo-fascisme doit savoir que les musulmans sont innocents du génocide juif, qui a été une horreur commise par l’Occident. L’attitude du grand Mufti de Jérusalem Amin el-Husseini, en 1943, ne traduit en rien la position des musulmans dans le monde entier. Les musulmans ont au contraire soutenu et sauvé des milliers de juifs, que ce soit en France ou au Maghreb ou au Machrek. Les musulmans du Maghreb et de d’Afrique (Sénégal) ont rejoint De Gaulle dans son combat contre les pétainistes et les nazis, et ils ont payé de leurs vies le prix de ce combat de la liberté contre le totalitarisme. Ce même combat continue aujourd’hui, contre le totalitarisme islamiste que le Qatar essaye d’imposer au monde arabe. Et, en Tunisie, comme en Egypte, comme en Syrie, comme en Algérie, ce combat vital est mené par des femmes émancipées, qui croient à l’Islam des Lumières et de l’Humanisme, et non point à l’islamisme wahhabite, obscurantiste et fasciste dont Khadija Benguenna est l’agente et la propagandiste.

Voici trois des six photos publiées sur la page facebook de Khadija Benguenna Prière musulmane par des Waffen SS musulmans

  • [1] Voir la page : https://www.facebook.com/Khadjt

  • [2] Khadija Benguenna est diplômée de l’Institut des Sciences politiques et de l’Information (ISPI) de l’Université d’Alger. Après un séjour en France, elle a travaillé à Radio suisse internationale. Elle part en 1996 rejoindre l’équipe d’Al Jazeera au Qatar. Elle s’est fait remarquer avec ses émissions d’actualités politiques internationales qu’elle anime ainsi que ses programmes sociaux et religieux, ce qui lui permet d’interviewer de nombreux acteurs du monde politique dont Mouammar Khadafi ou Mahmoud Ahmadinejad, et d’autres personnes célèbres comme Dominique de Villepin ou Carla Bruni-Sarkozy.

  • [3] Des sources arabes décrivent cette division musulmanes formée par des officiers nazis allemands comme ”la crème de l’Islam”. N’oublions pas aussi que pendant la Guerre 39-45 à part ces volontaires musulmans bosniaques dans l’armée allemande nazie d’autres musulmans d’Afrique du Nord ont travaillé dans la Brigade nord africaine formée à Paris dans les milieux de l’immigration par les agents français de la Gestapo. Cette brigade a sévi dans le ratissage des maquis en Dordogne .Et les livres d’histoire de cette sinistre époque rapportent la cruauté de ces collabos musulmans et leurs nombreux crimes contre des Résistants. On évite souvent, malhonnêtement, de parler de cela.

58 vues0 commentaire
bottom of page