L’Algérie a été éliminée du Mondial 2022: Comment expliquer aux algériens que le football n’es

L’Algérie a été éliminée du Mondial 2022 après défaite contre le Cameroun (1-2) mardi 29 mars 2022 au stade Mustapha Tchaker.

Depuis cette élimination, les supporters algériens s’acharnent sur les réseaux sociaux contre tous ceux qu’ils estiment responsables de cette défaite.

Les camerounais, ne s’attendaient pas à un tel torrent de haine sur les réseaux sociaux.

Le présent article entend analyser les modalités langagières de certains internautes intervenant sur les réseaux sociaux, Il se donne pour objectif de montrer, par une analyse croisée des discours de différents intervenants (algériens et camerounais), comment ces actes illocutoires, qui se caractérisent par une violence verbale, insulte, propos racistes…. , constituent pour les algériens le meilleur moyen de s’affirmer et de dénoncer…

Le match de barrage n’ayant basculé que d’un but dans les arrêts de jeu – celui de Toko-Ekambi –, les partisans de l’équipe algérienne ont hurlé à l’injustice en dénonçant un couperet facilité par l’arbitrage.

Dès la fin de la confrontation Algérie-Cameroun, les insultes fusent en direction du Gambien, avant de se transformer en menaces, ces dernières suscitant des rumeurs plus ou moins spontanées. Échappant soudain à la rationalité, les réseaux sociaux murmurent d’abord que l’arbitre de la rencontre aurait été agressé sur la route de l’aéroport. Certains internautes évoquent même un assassinat qu’avaliserait une prétendue vidéo. Information notamment relayée par le site fibladi.com qui, début mars, représentait déjà des photos de l’arbitre avec des cibles incrustées.

Manifestation de supporters algériens devant le siège de la FIFA

Décidément les supporters Algériens n’abdiquent toujours pas. Deux semaines après l’élimination de leur équipe de football, quelques Algériens se sont rendus devant les locaux de la Fédération internationale de football association (FIFA). Ce, pour demander à faire rejouer le match barrage retour entre l’Algérie et le Cameroun.

Une dizaine de supporters de l’Algérie se sont retrouvés, ce jeudi 14 avril, devant le siège de la FIFA, à Zurich (Suisse) pour manifester contre l’élimination de leur nation au tour barrages de la Coupe du Monde 2022.

Pour eux, les Fennecs de Djamel Belmadi sont victimes d’une injustice arbitrale, dont le protagoniste n’est autre que le Gambien Bakary Gassama. Drapeaux algériens, chants à la gloire du sélectionneur national… les Algériens maintiennent l’espoir de voir la FIFA leur donner raison.

Drapeaux algériens, chants à la gloire du sélectionneur national… Les Algériens maintiennent l’espoir de voir la FIFA leur donner raison.
Abdallah Dz présent avec des supporters algériens devant le siège de la FiFA pour manifester en Suisse 🇩🇿✊🏽 pic.twitter.com/tIFHHID0ja — 🇩🇿 (@footdjazair) April 14, 2022

Comment expliquer aux algériens que le football n’est qu’un sport?

Cette excellente performances des camerounais a été fêtée comme il se soit sur les réseaux sociaux, comme en attestent les vidéos suivantes:

« Une leçon de fair-play »




A lire aussi:
Mondial 2022 : Algérie-Cameroun, Collina a mis fin à la polémique en réconfortant Gassama et enfonçant l’ENTV

Algérie – Cameroun: Nourredine Kourichi, tire à boulets rouges: «Ces 10 secondes…, c’est la faute des joueurs»

#fifa #Algérie #supporters #CAF #Cameroun #Gassama #PierreLuigiCollina #FairPlay

0 vue0 commentaire