top of page

Kenya: des distributeurs automatiques de lait, des GAB de lait… des chaînes interminables en A

A Nairobi, un nouveau type de distributeur automatique a récemment vu le jour : le distributeur de lait. Ce dernier plait aux commerçants car il est facile d’utilisation et consomme peu d’électricité.

Le marché est tellement lucratif qu’Erick Andino, un commerçant du quartier de Kawangware, à l’Est de la capitale, a cessé de vendre du lait emballé et ne vent plus que du lait issu de ce distributeur. « L’avantage de cette machine est que premièrement elle est facile à entretenir, ensuite elle sert les clients rapidement. Enfin, lorsque vous y stockez le lait, il est toujours frais afin que le client puisse le boire directement. » témoigne-t-il.

Les consommateurs eux mettent en avant l’aspect économique de ce système à l’instar de Sophia Ali, qui achète du lait au distributeur depuis maintenant deux ans : « Le lait du distributeur est très bon marché, un litre coute moins de 60 centimes de dollars alors qu’en magasin le prix pour 500 ml est de 55 centimes de dollars, ce qui fait 1 dollar 20 par litre« . Cette dernière vante aussi son goût et son côté sain, « Il est meilleur car il n’a pas de conservateurs, pas d’additifs, rien » poursuit-elle.


Ces distributeurs automatiques se répandent partout dans le pays et peuvent proposer aussi proposer d’autres aliments comme de l’huile de cuisson ou de l’eau.

Lait : chaînes interminables en Algérie

La pénurie de lait en sachet en Algérie perdure et le lait revient à celui qui se lève tôt qui a de la patience pour faire une chaîne interminable.

En Algérie, depuis 2021 des images surréalistes de longues files d’attente. Des heures de queue interminables pour espérer acheter un sachet de lait, une denrée devenue rare depuis un an.

Se procurer un sachet de lait à l’épicerie du coin devrait être un geste banal et simple, pour peu qu’on ne vive pas dans un pays du tiers-monde ravagé par la famine ou… en Algérie. En effet, depuis près d’un an, jour pour jour, la population algérienne est confrontée à une pénurie de lait qui pourrit littéralement son quotidien.

Des pères de familles sont obligés de prendre sur leur temps de travail pour « faire la chaîne » pour acheter un sachet de lait quand ils ne sont pas forcés de prendre en sus du lait pasteurisé un sachet de lait (poudre).

#sachetdelait #Algérie #pénuriedelait #distributeurdelait #Kenya #chaînes

0 vue0 commentaire
bottom of page