top of page

"Je répète: le Niger n'est pas en crise!" "L'algérie peut-elle comprendre ça!?" By Ibrahima Hamidou


Le peuple nigérien est en lutte pour l'affirmation de sa souveraineté et son indépendance!...L'Algérie peut-elle comprendre ça !?

J'ai vu sur les réseaux sociaux une soit-disant "initiative" algérienne pour juguler "la crise nigérienne". Ne rigolez pas ! Le ministre algérien des "affaires étrangères et de la communauté nationale à l'Étranger" a pris son temps, sans vergogne, dans une conférence de presse pour décliner ses initiatives et ses propositions pour une sortie de "crise" du Niger !

Venant de l'algérie, cette malheureuse ingérence dans les affaires intérieures du Niger, pays frère et ami est INADMISSIBLE!

Voyez-vous, l'algérie n'est membre ni de la CEDEAO ni de l'UEMOA. En dehors de l'UA, il n'y a aucune organisation sous-régionale qui nous lie à l'algérie. Nous avons des relations bilatérales de bon voisinage, qui n'empêchent pas d'ailleurs à l'algérie de déverser sur notre pays tous les candidats subsahariens à l'immigration qu'elle ramasse sur son territoire !

Mais voilà que le ministre algérien déclare péremptoirement qu'il est légitime pour s'immiscer dans les affaires intérieures du Niger parce que c'est en algérie que l'OUA (actuelle UA) avait en 1999, pris la résolution pour refuser tout coup d'État. Quel mépris pour notre pays ! L'algérie est où pour avoir oublié de s'ingérer dans les affaires intérieures de la Guinée, du Burkina Faso et tout récemment du Gabon qui ont tous connu des coups d'États et membres comme le Niger de l'Union Africaine ?

Où était l'algérie lorsque la Libye, sa voisine, se faisait massacrer par l'OTAN et assassinait Muhamar Kadhafi ?

De quel droit, l'algérie si prompte à fustiger toute ingérence de la France dans ses affaires se permet-elle de manière aussi désinvolte, de se déclarer "légitime" pour dire que le Niger est "en crise" et faire croire qu'elle a un leadership pour trouver une solution à la dite crise ?

Lorsque la jeunesse algérienne manifestait contre la candidature et l'élection du président Tebboune, le Niger a t-il seulement appelé les autorités algériennes à la retenue face à la répression des manifestants ?

Que nos frères algériens se calment ! Le peuple nigérien ne veut se mettre sous la tutelle de personne ! Et c'est pour renforcer cette indépendance qu'il a créé avec les peuples frères malien et burkinabè, l'Alliance des États du Sahel (AES) pour promouvoir la sécurité, la paix, la solidarité, la coopération pour un avenir en commun.

Au cas où l'algérie trouverait en cette Alliance une quelconque menace à ses ambitions hégémoniques au Sahel, elle doit alors revoir sa copie ! Nous voulons d'une coexistence pacifique et dans le respect mutuel ! Le Mali qui s'était fait piégé dans le fameux accord d'alger a fini par tirer les enseignements qu'il faut. Et dire que le pays de Modibo Keita a joué un rôle important en appuyant sans calcul aucun le peuple algérien en lutte pour son indépendance contre le colonialisme français.

Pour l'heure, nous attendons que l'algérie fasse preuve de solidarité envers les pays de l'AES en refusant notamment de servir de refuge aux terroristes qui sèment la mort et la désolation au Niger, au Mali et au Burkina Faso.

Que l'algérie livre Iyad Aghaly au Mali et qu'elle renvoie Rhissa Ag Boula à Niamey. Qu'elle ne permette à aucun terroriste chassé du Mali ou du Niger de trouver gîte et couvert en algérie et qu'elle collabore franchement dans la lutte contre le narcotrafic sur ses frontières avec le Mali et le Niger.

Voilà ce que nous attendons de l'algérie et merci au ministre nigérien des affaires étrangères et des Nigériens de l'extérieur d'avoir remis les pendules à l'heure suite à l'aventure entreprise par le gouvernement algérien.


284 vues0 commentaire

Comentários


bottom of page