top of page

France: les Emirats arabes unis annulent un contrat (12 hélicoptères) à un milliard d'euros


Airbus Helicopters vient de perdre son juteux contrat, il s'agit d'une commande d'une douzaine d'engins pour un montant d'un milliard d'euros. Le contrat avait été signé en 2021 et vient d'être rompu par les Emirats arabes unis.

"Soudainement, les Émirats arabes unis annulent un accord militaire avec la France • L'accord concerne l'achat de 12 hélicoptères Caracal H225M, d'une valeur de 800 millions d'euros, signé par les Émirats arabes unis plus tôt • La France n'a pas répondu aux exigences opérationnelles strictes des Émirats" a tweeté Defense Arab, Site Web, spécialiste en industrie de la défense et au suivi des affaires militaires.

C'est une perte colossale pour le groupe français. Les Emirats arabes unis ont annulé une commande de 12 hélicoptères militaires H225M Caracal, regrettant l'incapacité d'Airbus Helicopters à répondre à leurs demandes, une décision sur laquelle l'entreprise sollicitée mercredi par l'AFP n'a pas fait de commentaire. Un haut responsable de Tawazun, l'autorité émiratie chargée des acquisitions dans les domaines de la défense et la sécurité, a affirmé que le pays avait "résilié" le contrat en raison notamment du coût élevé de l'appareil tout au long de son cycle de vie et de "l'incapacité à atteindre les objectifs de valeur dans le pays", dans un entretien au site spécialisé Breaking Defense.

"L'entreprise n'avait pas la motivation nécessaire pour répondre à nos demandes afin de satisfaire aux exigences pressantes du gouvernement", a estimé ce responsable, Muammar Abdulla Abushehab. Les Emirats et de nombreux autres pays exigent de plus en plus des compensations industrielles (offsets) quand ils acquièrent un matériel de défense à l'étranger, afin de développer leur économie et leurs compétences.

12 hélicoptères

"Nous ne commentons pas les discussions que nous avons avec notre client", a indiqué un porte-parole d'Airbus Helicopters sollicité par l'AFP. "Nous sommes au service des forces armées des Émirats arabes unis depuis plus de 40 ans et sommes fiers de notre relation qui sert également les relations bilatérales entre la France et les Émirats arabes unis", a-t-il ajouté.

En décembre 2021, les Emirats Arabes Unis commandent 12 Caracal à Airbus Helicopters

Le contrat pour les 12 hélicoptères, de près d'un milliard d'euros, avait été annoncé en décembre 2021 à l'occasion d'un déplacement du président français Emmanuel Macron à Abou Dhabi au cours duquel la France avait également conclu la vente de 80 avions de combat Rafale.

En présence d'Emmanuel Macron, Cheikh Mohammed Bin Zayed Al-Nahyan alors [prince héritier], l'homme fort des Émirats Arabes Unis, a signé une commande de 12 hélicoptères Caracal (Airbus Helicopters).

Ce joli contrat était annoncé lors du salon aéronautique de Dubaï (14-18 novembre 2021). Il a été signé et annoncé lors de la visite d'Emmanuel Macron aux Émirats Arabes Unis qui équiperont ces Caracal d'une boule optronique israélienne. A l'image des 80 Rafale F4, ces appareils seront très proches du standard français.

Comments


bottom of page