top of page

Foot: Zefizef candidat. La presse algérienne accuse le Maroc de saboter son adhésion au (Comex)


La 45ème Assemblée Générale Ordinaire (AGO) de la CAF aura lieu le 13 juillet 2023 dans la capitale béninoise, Cotonou. Selon la direction de la Communication de la CAF, c’est la première Assemblée Ordinaire de la CAF qu’accueille le Bénin. L’instance dirigeante du football africain « se réjouit de travailler en étroite collaboration avec la Fédération béninoise de football, le gouvernement béninois et les diverses parties prenantes pour accueillir ses Associations Membres à Cotonou ».

Zefizef candidat... A-t-il des chances de déloger le candidat libyen?

Le président de la fédération algérienne de football (FAF), Djahid Zefizef, est candidat à l’élection au comité exécutif (Comex) de la Confédération africaine de football (FAF). Le dirigeant algérien aura comme adversaire le Libyen Abdelhakim Alshelmani qui brigue un second mandat (2023-2027).

Face au président de la Fédération libyenne, Abdelhakim Al-Shalmani

Le Libyen, Abdelhakim Alshelmani, a quelques longueurs d’avance sur lui du fait, d’abord, qu’il est sur la place depuis 4 ans et que ce n’est pas un inconnu dans les rouages de la confédération, c’est un ancien arbitre international. Durant son mandat qui vient de s’achever, il a noué des relations et contacts avec beaucoup de dirigeants de la CAF. Ce n’est pas négligeable à la veille de passer aux urnes. Tout cela, et bien d’autres choses, représentent un handicap pour le président de la FAF qui va juste boucler une année à la tête de l’institution qu’il dirige depuis juillet dernier.

La presse algérienne accuse le Maroc de saboter l'adhésion de Zefizef au comité exécutif (Comex)
Prévue, le 13 juillet 2023 à Cotonou, l’algérie a déjà trouvé son bouc émissaire, le Maroc

L’élection de Djahid Zefizef est fortement compromise, selon la presse algérienne qui estime que sa défaite est « inévitable ». Elle serait due « au travail en coulisses (…) mené par le président de la Fédération royale marocaine de Football, Fouzi Lakjaa », écrit Fennec Football. Ce « travail » aurait « réussi à retourner certains électeurs contre » le président de la Fédération Algérienne de Football pour la zone nord-africaine. Le Maroc soutiendrait quant à lui l’élection du candidat libyen, Abdelhakim Al-Shalmani pour un deuxième mandat. Les élections pour le renouvellement partiel du Comité exécutif (COMEX) de la CAF auront lieu le 13 juillet prochain à Cotonou (Bénin) lors de la 45ème assemblée générale de la CAF.

Pour rappel, il s’agit d’un renouvellement partiel du Comex. Les six zones de la confédération sont toutes concernées par cette élection qui aura lieu le 13 juillet 2023 à Cotonou et qui se tiendra en marge de la 45e assemblée générale ordinaire de la CAF qu’abritera le Benin. C’est un test pour le président de la FAF qui se lance à l’assaut d’un poste au comité exécutif de la CAF que la FAF a perdu depuis 2017. En 2019, Amar Bahloul, ex-membre du bureau fédéral, a tenté de récupérer le siège mais sans succès. Il a été battu par le Libyen, qui va retrouver sur son chemin un autre Algérien.

Il est bon de rappeler aussi que sur les cinq fédérations membres de l’Union nord-africaine de football (Unaf) qui appartiennent à la zone Une de la CAF, seule la FAF est absente du Comex de la CAF et de la FIFA.


bottom of page