top of page

Fès: colloque international «Le propos des Ouléma quant aux constantes religieuses marocaines»

Ouverture à Fès d’un colloque international sur les propos des Ouléma quant aux constantes religieuses marocaines

Le site des constantes religieuses marocaines organise à Fès, le samedi et dimanche 25-26 Dhu Al-Qi’dah 1443 H, correspondant aux 25-26 Juin 2022, en collaboration avec la Fondation Mohammed VI des Ouléma Africains, un colloque scientifique international sous le thème: « Le propos des Ouléma quant aux constantes religieuses marocaines ».

Ce colloque scientifique international s’est ouvert, ce samedi 25 Juin 2022 à Fès, sous le thème « Les propos des Ouléma quant aux constantes religieuses marocaines ».

Organisé par le «Site des constantes religieuses marocaines» en collaboration avec la Fondation Mohammed VI des Ouléma Africains, ce colloque de deux jours vise à libeller de l’ancrage légal des constantes religieuses marocaines, dans le Coran, dans la Sunna et dans les propos des Ouléma, tout en mettant en exergue les efforts de SM le Roi Mohammed VI, Amir Al Mouminine, que Dieu L’assiste, quant à la préservation de la religion et à la protection de ses constantes.

Cette rencontre internationale sera articulée autour de quatre axes portant sur « Imarat Al Mouminine » (Commanderie des Croyants), « Le dogme Acha’arite », « La doctrine Malékite » et « Le soufisme Sunnite ».

Ont pris part à ce colloque, notamment, les présidents et membres des trente-quatre sections de la Fondation Mohammed VI des Ouléma Africains aux côtés d’universitaires, d’académiciens et de plusieurs autres personnalités.


Les objectifs que vise ce colloque sont :

  • Libellé de l’ancrage légal des constantes religieuses marocaines, dans le coran, dans la sunna et dans les propos des Ouléma;

  • Mise en exergue des efforts de SM Amir Al Mouminine, que Dieu l’assiste, quant à la préservation de la religion et à la protection de ses constantes, agrées par les musulmans;

  • Exposé de la relation entre les constantes religieuses et la particularité marocaine, et leur rayonnement en Afrique;

  • Rôle des constantes religieuses dans la préservation de l’unité nationale et la consolidation des valeurs religieuses;

  • Manifestations des constantes religieuses dans la sublimation spirituelle des écoles soufies en Afrique.

Ce colloque gravite autour des axes suivants :

I—Imarat Al Mouminine (commanderie des croyants)
  • Propos des Ouléma quant à l’ancrage de sa légitimité;

  • Propos des Ouléma quant à son fondement sur la Beia;

  • Les engagements de Amir Al Mouminine, que Dieu l’assiste, quant à la préservation de la religion et à l’unification et à la coordination des efforts des Ouléma.

II—Le dogme Acha’arite
  • Propos des Ouléma quant à ses fondements dans le coran et dans la sunna;

  • Propos des Ouléma quant à son accointance avec les écoles juridiques sunnites;

  • Propos des Ouléma quant à l’ancrage du dogme Acha’arite dans les constantes religieuses au Maroc et en Afrique.

III—La doctrine Malékite
  • Propos des Ouléma quant à la doctrine Malékite dans son rapport à l’unité nationale;

  • Propos des Ouléma quant aux principes fondamentaux et aux jurisprudences de la doctrine Malékite;

  • Propos des Ouléma quant à la lecture Warch selon Nafi’ et son rapport à la doctrine Malékite;

  • Propos des Ouléma quant aux raisons d’adoption de la doctrine Malékite par le Maroc et les pays africains.

IV—Le soufisme Sunnite
  • Propos des Ouléma quant au soufisme Sunnite, dans son rapport à la voie Juneidite;

  • Propos des Ouléma quant aux perfections prophétiques (qualités innées du prophète) comme source du soufisme marocain;

  • Propos des Ouléma quant aux manifestations du soufisme Sunnite dans l’éducation spirituelle au Maroc, et dans les autres pays africains.

Ces axes du colloque seront traduits dans six séances : une séance introductive, suivie de quatre séances consacrées aux interventions scientifiques, qu’achève une séance de clôture.

Comments


bottom of page