top of page
  • Photo du rédacteurAA

Economie: « Le monde appartient à ceux qui se vaccinent tôt. »  Mohammed Gherrabi

Economie: « Le monde appartient à ceux qui se vaccinent tôt. »  Mohammed Gherrabi… La campagne de vaccination constitue «un impératif» pour favoriser la relance de l’économie .

Le royaume du Maroc a reçu 2 millions de doses supplémentaires du vaccin Sinopharm en provenance de Chine.

Après les 1,6 millions de doses réceptionnées dimanche, Le Maroc a réceptionné, ce lundi 10 mai 2021, deux nouveaux lots du vaccin chinois Sinopharm. Il s’agit de 2 millions de doses pour relancer, pour de bon, la campagne nationale de vaccination.

De source bien informée, le Maroc a réceptionné 2 millions de doses du vaccin Sinopharm le 10 mai 2021. On apprend que les deux avions transportant ces nouvelles doses ont atterri à l’aéroport de Casablanca lundi matin, en provenance de Chine. « Le premier dreamliner est arrivé à Casablanca un peu avant 9h00 du matin et transportait un million de doses du vaccin Sinopharm. Vers 11h00 un autre dreamliner, transportant également un million de doses a regagné à son tour l’aéroport Mohammed V de Casablanca », apprend-t-on.

Les autorités marocaines ont, pour rappel, décidé d’étendre la vaccination aux personnes âgées de 50 ans et plus. Durant les dernières 24 heures, les autorités sanitaires marocaines ont vacciné 253.100 personnes (première dose) et utilisé, au total, 267.200 doses au total.

Perspectives de l’économie marocaine : Ce qu’en dit Selin Ozyurt, économiste senior, responsable de la région Afrique au sein de Euler-Hermes.

«Au vu des derniers développements sanitaires, nous estimons que le PIB marocain rebondira de l’ordre de 4,2% en 2021 et de 3,6% en 2022. La reprise économique en 2021 sera tirée par le redressement des exportations (+8.7%), mais aussi par la relance de la demande interne. La vigueur de la demande mondiale soutiendra particulièrement les exportations des secteurs du phosphate et ses dérivés ainsi que la fabrication de pièces automobiles. Par ailleurs, le plan de stimulus américain de l’administration Biden devrait générer une hausse des importations américaines depuis le Maroc de +360 Mds USD en 2021 et 2022. Ce stimulus augmentera la demande américaine adressée aux produits en provenance du Maroc d’environ 5 Mds d’euros (représentant 16% d’exportations de l’année 2019). Toutefois, cette hausse ne pourra compenser que partiellement les pertes attendues en 2021 dans le secteur du tourisme. À l’instar de l’été dernier, il va se tourner vers le tourisme domestique pour limiter les pertes du secteur mais sans pour autant générer des rentrées de devises, dont le pays dépend. Pour clore, il faudrait souligner que le succès de la campagne de vaccination est un atout majeur pour la reprise de l’activité du tourisme au Maroc. A la date du 15 avril 2021, le pourcentage de la population marocaine ayant reçu deux doses de vaccin contre la Covid-19 était estimé à 12%, deux fois plus élevé que dans les pays de l’UE (données OMS)».

Source Our World in Data · Dernière mise à jour : Il y a 3 jours

Afrique: La reprise économique dépend indubitablement de la course au vaccin. Si aujourd’hui un pays comme le Maroc est bien avancés dans sa campagne de vaccination et entame l’ouverture de son économie, d’autres sont à la traîne. L’Algérie est un pays riche…Mais les Algériens restent pauvres.

Mauvaise exploitation de la rente gazière et pétrolière, corruption, …

On croit qu’un pays doté de ressources naturelles, du pétrole et du gaz dans le cas de l’Algérie, a tout pour pouvoir se développer rapidement. Mais c’est oublier que l’argent facile généré par l’or noir monte à la tête. Une oligarchie, une mafia militaro-politico-financière, composée de clans familiaux, du FLN, des chefs de l’armée et d’une coterie d’hommes d’affaires s’est très largement enrichie en détournant des fortunes. D’énormes sommes sont dissimulées par ces gens en France, en Suisse ou encore dans les pays du Golfe. Pour maintenir la paix sociale, ils ont créé un Etat providence dispendieux et inefficace. Aujourd’hui, si l’on excepte l’extraction des hydrocarbures qui représentent les deux tiers des ressources de l’État, il n’y a plus d’industrie. Le chômage est endémique, c’est dramatique pour les jeunes qui forment la majorité de la population et qui ne se voient aucun avenir, d’où leur légitime colère.

COVAX livre 364.800 doses de vaccins contre la COVID-19 en Algérie

Un premier lot de 364.800 doses de vaccins anti COVID-19 a été réceptionné samedi 03 avril 2021, à l’aéroport international d’Alger Houari Boumediene, dans le cadre de la coalition internationale du vaccin contre la COVID-19 (COVAX). Le programme international Covax a lancé une campagne pour collecter 2 milliards de dollars supplémentaires afin de pouvoir réserver des doses de vaccins anti-Covid. Ce système permet aux 92 pays les plus pauvres d’obtenir des doses de vaccins, grâce à des fonds réunis par des donateurs.

Le mécanisme COVAX est le résultat d’un partenariat entre la Coalition pour les Innovations en matière de Préparation aux Epidémies (CEPI), Gavi, l’OMS et l’UNICEF, processus auquel l’Algérie a adhéré dès sa mise en place au niveau international. COVAX a pour vocation d’assurer une distribution équitable des vaccins contre la COVID-19 dans le monde entier.  Afin de garantir un accès équitable à la vaccination contre le Covid-19, la Coalition pour les innovations en matière de préparation aux épidémies (Cepi), l’Alliance du Vaccin (Gavi) et l’Organisation mondiale de la santé (OMS) ont mis en place l’initiative Covax. Son fonctionnement est simple: des pays riches et des fondations donnent de l’argent pour développer et acheter des vaccins pour que 121 pays puissent protéger leur population. A ce jour, 54 millions de doses ont été livrées. Les donateurs les plus importants de l’initiative sont les gouvernements des Etats-Unis (l’équivalent de 2,1 milliards d’euros), l’Allemagne (820 millions), le Royaume-Uni (623 millions), la Commission européenne (400 millions), la Suède (202 millions), le Japon (170 millions), le Canada (167 millions), la fondation Bill-et-Melinda-Gates (132 millions) et l’Arabie Saoudite (129 millions). La France a versé 100 millions d’euros.

« Heureusement le ridicule ne tue pas »Tebboune annonce la production du vaccin Spoutnik en Algérie.

Dans son discours à la Nation (doigt bleu), le jeudi 18 février 2021, le « président » Abdelmadjid Tebboune a révélé que le vaccin russe contre le coronavirus, Spoutnik V, sera fabriqué en Algérie dans les six (06) à sept (07) mois à venir.

Le président a tenu par la suite à apporter quelques précisions quant à la production algérienne du vaccin. Ainsi, il a révélé que le vaccin sera produit en Algérie dans un délai de six (06) à (07) mois. Dans le même ordre d’idée, Tebboune a fait savoir que le gouvernement avait déjà convenu avec la Russie pour se faire. Le chef d’État a tenu à rassurer l’ensemble de la citoyenneté que le pays possède déjà une grande expérience en matière de production des vaccins. Il a indiqué : « Certes, ce vaccin (contre le coronavirus, ndlr) est spécial. Malgré cela, il existe différentes méthodes pour assurer sa fabrication».

Tebboune a, par la suite, indiqué qu’une fois le vaccin fabriqué, ce dernier arrivera à point nommé pour non pas seulement aider l’Algérie à accélérer sa campagne de vaccination; « mais aussi quelques pays africains et d’autres également ».

Pour rappel, le « ministre » de l’Industrie pharmaceutique est déjà revenu sur le même sujet. Lotfi Benbahmed a affirmé que le groupe SAIDAL Algérie assurera exclusivement la production du vaccin russe. Dans le détail, le ministre a indiqué que le groupe algérien possède les capacités nécessaires pour produire ce vaccin.

Cela va sans dire. Le partenariat algéro-russe permettra prochainement au groupe algérien de produire le vaccin, mais aussi la matière première de ce dernier. De ce fait, le vaccin qui sera fabriqué dans les mois à venir sera un produit 100% local.

Lire aussi:

0 vue0 commentaire

Comments


bottom of page