top of page

Dédoublement de la personnalité et Déni de la réalité un syndrome africain?

Credit canadalibre.ca


Dédoublement de la personnalité et Déni de la réalité un syndrome africain?

J’en connais des burkinabè, des ivoiriens, des ghanéens, …(et j’en passe) qui se trouvent méchants les uns envers les autres.

A l’opposé, je fouille encore mais je n’en trouve pas chez les 《tou-couleur》 qui se vouent une telle méchanceté; mais peut-être que j’en serai édifié à travers ce post.

On en trouve aussi qui le nient (sans doute les plus nombreux) sans pour autant montrer de par leur comportement le contraire de ce que leurs frères peuvent penser d’eux.

Cherchons plutôt à corriger ce qui peut amener un africain à se méfier de son frère africain car mêmes nos cousins aux États-unis ont une sainte horreur de se voir appelés nos cousins pour plusieurs raisons qu’ils avancent mais c’est malheureux qu’il soit plus facile pour un africain d’avoir maille à partir avec les black américains qu’avec les autres peuplades.

On n’a pas besoin de conduire une recherche pour s’en convaincre car ça court les rues cette hypocrisie de donner l’impression qu’on s’aime pour dire ensuite les pires choses les uns envers les autres dès que l’on tourne le dos ou lorsque des intérêts sont en jeu.

Et c’est encore une de ces méchantes personnes ayant participé à cette médisance qui viendra jeter l’opprobre sur les autres pour relater ce qui aurait été dit de mal à votre sujet.

Ce genre de personne, point besoin de laisser libre court à leur [exégèse] car comme le dit si bien une sagesse moaga, « Naab tuur laa yeeta » littéralement, celui qui vous rapporte une médisance en est l’auteur.

Alors chers frères africains, qui aime bien châtie bien; autant je peux revendiquer avec véhémence la place qui est la nôtre dans le concert des nations, autant je sais relever avec détachement les errements, nos errements collectifs en tant que africains.

Par habitude, je ne dis rien ni n’écris rien pour faire plaisir mais pour exprimer mon opinion et une opinion reste une opinion; elle ne se discute pas mais elle est ouverte à des vents contraires. @Nakelintouba

0 vue0 commentaire
bottom of page