top of page

Crash d’un hélicoptère de l’armée de l’air algérienne: la série noire continue... To be continued... Retour sur une série de crash d’engins militaires en algérie. [Vidéo]

Trois militaires algériens tués dans un nouveau crash d’hélicoptère... Le drame a eu lieu lors d’un « vol d’instruction nocturne planifié », selon le MDN qui précise que l’appareil est un «hélicoptère militaire de combat de type MI-171 relevant du Commandement des Forces aériennes»

Dans la nuit de mercredi à jeudi, un hélicoptère de l’armée algérienne s’est écrasé à El Ménéa, dans la 4ème région militaire, à environ un millier de kilomètres au sud d’alger, tuant ses trois occupants, deux officiers supérieurs et un sergent.

Mercredi soir, vers 21 heures, un MI 117, un hélicoptère de combat de fabrication russe, s’est écrasé près de l’aéroport d’El Ménéa, à 267 km au sud-est de Ghardaïa, et plus de 900 km au sud d’alger. Un colonel, un lieutenant-colonel et un sergent des forces aériennes algériennes ont été tués dans ce crash. Les médias locaux n’ont pas donné de précisions sur les circonstances exactes de ce énième accident d’avion qui endeuille à nouveau l’armée algérienne, se contentant de mettre en valeur les condoléances d’Abdelmadjid Tebboune aux familles des victimes et l’ouverture d’une enquête ordonnée par le chef d’état-major de l’armée, le général Saïd Chengriha.

Dans un communiqué publié ce jeudi 8 février, le ministère algérien de la Défense n’apporte pas plus de précisions, se limitant à annoncer que ce crash a eu lieu dans la «soirée du 7 février 2024 vers 21h00 près de l’aéroport d’El Ménéa en 4ᵉ Région militaire où on déplore le décès en martyrs de l’équipage composé de trois membres».

Le 23 janvier 2023, un hélicoptère du même type s’est écrasé près de la localité d’El Attaf dans la wilaya d’Aïn Defla. Les trois membres de l’équipage avaient été tués.

Le MI-171 est un hélicoptère moyen multirôle de fabrication soviétique puis russe.

Retour sur une série de crash d’engins militaires en algérie.

Un hélicoptère de l’armée algérienne s’est écrasé, lundi 23 janvier 2023, faisant malheureusement trois nouvelles victimes militaires. Les accidents d’appareils de l’armée (avions, hélicoptères et drones) font de l’algérie l’un des pays enregistrant le plus grand nombre de crashs aériens au monde.

Le crash s’est produit alors que l’hélicoptère participait à une mission d’entraînement à 200 km au sud-ouest d’alger. Les trois membres de l’équipage, dont un colonel, un commandant et un sergent, ont tous péri dans cet accident.

Suite à cet énième crash d’un appareil militaire, une enquête a été ouverte pour déterminer les causes de l’accident. Selon des témoins, l’appareil volait à basse altitude et a heurté des câbles électriques.

On dirait un pays en guerre... La série noire algérienne
  1. 30 juin 2003 :un avion de transport militaire de type Hercule Cobra 130, s’est écrasé au quartier Fettal, commune de BéniMered, dans la wilaya de Blida.

  2. 27 janvier 2010 : deux officiers de l’aviation militaire sont morts, jeudi aux environs de 10h30, à la suite du crash d’un avion survenu aux frontières des wilayas de Mascara et Sidi Bel Abbés.

  3. 10 novembre 2012 : un avion de transport de fret militaire algérien avec six personnes à bord s’est écrasé vendredi en Lozère, dans le sud de la France. L’appareil transportait six personnes, cinq militaires et un représentant de la Banque d’algérie. Quatre corps sans vie ont été retrouvés.

  4. 10 décembre 2012 : deux avions militaires s’étaient percutés en plein vol lors d’un entraînement à Tlemcen, dans l’extrême ouest algérien, provoquant la mort des pilotes.

  5. 11 février 2014 : Un avion de transport militaire de type Hercule C-130, relevant des forces aériennes algériennes, s’est écrasé, alors qu’il survolait le mont Fortas sis à AïnMlila, wilaya d’Oum El Bouaghi. Ce crash a fait 77 victimes et un survivant.

  6. En octobre 2014 : un avion de l’armée de l’air algérienne s’est écrasé dans le sud du pays lors d’un entraînement, tuant les deux militaires qui étaient à bord. En octobre 2014 : ce sont deux militaires qui ont trouvé la mort, dans un accident d’avion lors d’un entraînement près de HassiBahbah, dans la région de Djefla.

  7. 11 novembre 2014 : Un avion bombardier de type Soukhoï des Forces aériennes algériennes s’est écrasé lundi après-midi lors d’un exercice d’entraînement au niveau du Polygone central de l’Air à HassiBahbah/1ère région militaire, causant la mort de ses deux membres d’équipage.

  8. 20 avril 2015 : Deux militaires algériens ont été tués hier soir, vers 21h, dans un crash d’un hélicoptère Mi-24 à l’aéroport d’Illizi. Selon des sources militaires locales, l’appareil s’est crashé quelques minutes à peine après son décollage non loin de l’aéroport d’Illizi.

  9. 17 mars 2016 : douze militaires ont été tués et deux autres blessés dimanche dans le crash d’un hélicoptère de l’armée survenu dans le sud de l’algérie en raison d’une panne technique. L’hélicoptère de transport de troupes de type Mi-171 des forces aériennes algériennes s’est écrasé lors d’une mission de reconnaissance près de Reggane.

  10. Février 2019: Un hélicoptère de l’armée s’est écrasé au lieu dit LAZIRF dans la localité de Rechaiga, plusieurs victimes sont à déplorer.

  11. Janvier 2020: Un avion de chasse s’est crashé, dans la nuit du lundi au mardi, dans une zone agricole dans la commune Ain Zitoune dans la wilaya d’Oum El-Bouaghi….

  12. 16 décembre 2020 un hélicoptère militaire de recherche et de sauvetage de type MS-25 Merlin s’abîme en mer, dans la province de Tipaza, près d'Alger, trois morts

  13. Juin 2022: un drone d’attaque de type CH-4, de marque chinoise, qui s’est écrasé à la frontière avec la Tunisie

  14. Septembre 2022: un autre drone de surveillance tactique, un ASN 209 de fabrication chinoise

  15. 23 janvier 2023: crash d’un hélicoptère militaire de type MI-171, de fabrication russe

.... to be continued....

Pourquoi les accidents sont-ils aussi fréquents dans ce pays?
Défaut d’entretien et de maintenance, cause des pannes techniques à répétition

Mohamed Abdellah, ex-sergent-chef de la gendarmerie nationale algérienne, avait publié des informations pour faire la lumière sur la corruption qui transformait l’une des institutions de sécurité les plus importantes d’algérie en un moyen d’enrichir les politiciens de haut rang et les responsables locaux, violant ainsi son obligation première de protéger les citoyens.

La multiplication d’incidents touchant le matériel d’aviation militaire pose avec insistance la question:

  1. de la fiabilité, de la maintenance et de l’âge des appareils militaires algériens

  2. la plupart des appareils volants de l’armée algérienne sont de fabrication russe, ce qui crée une dépendance en matière de rééquipement et de réparation.



Comments


bottom of page