top of page
  • Photo du rédacteurAA

Covid-19: un nouveau vaccin « Spoutnik V » « light » « à dose unique » approuvé par la Russie, la co

Coronavirus : un nouveau vaccin « à dose unique » approuvé par la Russie, la condition d’entrée sur le sol européen

Les responsables de la santé en Russie ont approuvé une version à dose unique du vaccin contre le coronavirus Spoutnik V, ont déclaré jeudi les développeurs du vaccin.

La Russie a annoncé ce jeudi l’homologation d’une version « light » (« légère ») de son vaccin phare contre le Covid-19, le Spoutnik V. Le vaccin Spoutnik Light a été homologué ce jeudi, en Russie, a annoncé la vice-Première ministre chargée de la santé, Tatiana Golikova, pendant une réunion avec le président Vladimir Poutine, retransmise à la télévision. Ce nouveau sérum n’est pas très différent du Spoutnik V qui, d’après le centre Gamaleïa, a été administré à plus de 20 millions de personnes en dehors des frontières russes. Fonctionnement, prix, disponibilité… Le Fonds d’investissement direct russe (RDIF), qui a aidé à financer le vaccin, a déclaré dans un communiqué que Sputnik Light «a démontré une efficacité de 79,4%», contre 91,6% pour le Spoutnik V. Les résultats, a-t-il déclaré, ont été tirés de « données recueillies 28 jours après que l’injection a été administrée dans le cadre du programme de vaccination de masse de la Russie entre le 5 décembre 2020 et le 15 avril 2021 ».

Le vaccin russe a été approuvé pour une utilisation dans plus de 60 pays. Mais il n’a pas encore été approuvé par l’Agence européenne des médicaments (EMA) ou par la Food and Drug Administration (FDA) des États-Unis. Certains pays occidentaux se méfient du Spoutnik V – du nom du satellite de l’ère soviétique – en raison des craintes que le Kremlin l’utilise comme un outil de puissance douce pour faire avancer ses intérêts.

La Commission européenne recommande d’autoriser l’entrée sur le sol européen à tout voyageur en provenance d’un pays où la situation épidémiologique est bonne, ou complètement vacciné avec un produit autorisé par l’EMA ou homologué en urgence par l’OMS.

Moscou a enregistré le vaccin en août avant des essais cliniques à grande échelle, mais le principal journal médical The Lancet a depuis déclaré qu’il était sûr et qu’il était efficace à plus de 90% avec deux doses.

Pour l’instant, seul un vaccin se targuait d’une protection suffisante en une unique injection : le Johnson & Johnson (Janssen), utilisé en France depuis la fin avril. Un autre sérum « à vecteur viral », comme Spoutnik Light.

1 vue0 commentaire

Komentarze


bottom of page