top of page

Covid-19: L’UE «désapprouve» la décision «unilatérale» de Donald Trump d’interdire l&rsq

L’UE «désapprouve» la décision «unilatérale» de Trump d’interdire l’entrée aux Européens

Dès vendredi minuit, tous les vols en partance d’Europe pour les Etats-Unis, hors fret, sont interdits. Une décision «unilatérale», tempêtent les dirigeants européens. Notre suivi de la journée sur le front du virus

L’Union européenne désapprouve la «décision» prise par le président américain Donald Trump «de façon unilatérale et sans consultation» de suspendre l’entrée des Européens pour lutter contre le coronavirus, ont affirmé jeudi les présidents de la Commission et du Conseil. «Le coronavirus est une crise mondiale, qui n’est pas limitée à un continent et qui requiert de la coopération plutôt qu’une action unilatérale», ont déclaré Ursula von der Leyen et Charles Michel dans un ⇒ communiqué.

Donald Trump a annoncé mercredi l’interdiction d’entrée aux Etats-Unis pour les 30 prochains jours de toute personne ayant séjourné dans l’espace Schengen au cours des 14 jours précédant leur arrivée, à l’exception des Américains et des résidents permanents.

pic.twitter.com/YioC9eARdP — Donald J. Trump (@realDonaldTrump) March 12, 2020

«L’Union européenne désapprouve le fait que la décision des Etats-Unis d’imposer une interdiction de voyage ait été prise de façon unilatérale et sans consultation», ont ajouté les dirigeants, assurant que «l’Union européenne prend des actions fortes pour limiter la propagation du virus».

Charles Michel avait réagi sur Twitter après cette annonce, soulignant qu’il fallait « éviter une perturbation économique. «L’Europe prend toutes les mesures nécessaires pour contenir l’expansion du Covid-19, limiter le nombre de personnes contaminées et soutenir la recherche».

Joint statement with ⁦@vonderleyen⁩ on the US travel ban related to COVID-19 Press releases and statements – Consilium https://t.co/WqTJqOE9dY — Charles Michel (@eucopresident) March 12, 2020

Ces juteuses liaisons transatlantiques… L’interdiction de vols vers les Etats-Unis va peser sur des compagnies aériennes déjà pénalisées par les conséquences de la propagation du virus. D’autant que ces lignes sont particulièrement rentables pour les compagnies.

Reprenant des données de l’expert AOG, le site Air Journal signale que «la route de British Airways entre Londres-Heathrow et l’aéroport de New York-JFK est la plus rentable au monde, ayant dégagé entre avril 2017 et mars 2018 plus d’un milliard de dollars; elle représentait alors 6% des revenus de la compagnie britannique.»

Le site ajoute: «Le marché transatlantique est aussi d’une importance vitale pour les compagnies sur les deux rives de l’océan: Air France, KLM Royal Dutch Airlines, Delta Air Lines et Virgin Atlantic proposent ensemble 110 routes transatlantiques directes et jusqu’à 341 vols quotidiens, et leur coentreprise représente environ 23% de la capacité transatlantique totale, fret et passagers confondus, avec un chiffre d’affaires annuel combiné estimé à 13 milliards de dollars. Delta en particulier précisait hier que ce marché représente 15% de ses revenus.»

0 vue0 commentaire

コメント


bottom of page