top of page

Cote d'Ivoire / Powerlifting: Maria Diarra et Sekongo sacrées championnes d'Afrique [Vidéo]


Championnat d'Afrique de Powerlifting Meknès (Maroc) 2022

Meknes- Maroc: Les Ivoiriennes Maria Diarra et Sekongo sacrées championnes d'Afrique respectivement -63 Kg et +84 Kg.

La sélection Ivoirienne de powerlifting a remporté ses premières médailles au Championnat d’Afrique disputé du 13 au 18 septembre à Meknès (Maroc). C’est grâce à Maria Diarra (-63 kg) et Sekongo (+84 Kg) que la Cote d'Ivoire a empoché deux médaille d’or dans la catégorie junior filles.

Qu'est-ce que le powerlifting ?

La force athlétique (en anglais : powerlifting) est un sport de force. Elle consiste comme l'haltérophilie à lever des barres, mais elle s'en distingue par ses mouvements techniquement plus basiques, où les charges sont plus lourdes et où l'amplitude est plus réduite. Ce sport est appelé dynamophilie au Québec.

Le powerlifting est un sport de force constitué de 3 mouvements différents :

1 – LE SQUAT OU LA FLEXION DE JAMBE

En compétition l'athlète, après avoir dé-raqué la barre, doit attendre l'ordre « squat » venant de l'arbitre central. Une fois l'ordre squat donné, l'athlète doit effectuer une flexion de jambe sous la // (de profil, le pli de la hanche doit être sous le genou si l'on trace une droite). Une fois que l'athlète est enfin remonté il doit attendre l'ordre rack de l'arbitre pour reposer la barre.

2 – LE BENCH PRESS OU DÉVELOPPÉ COUCHÉ

Pareillement au squat, après avoir dé-raqué la barre seul ou à l'aide du pareur l'athlète doit attendre l'ordre « start » de l'arbitre central. Une fois l'ordre start donné, l'athlète peut venir pauser la barre sur la poitrine ou le haut des abdos selon la position qu'il aura adopté. Il doit alors attendre l'ordre « press » (donné une fois la barre stabilisée) pour pousser. Une fois la barre remontée, les coudes verrouillés, il doit attendre le dernier ordre « rack » pour reposer la barre. A savoir qu'après le signal start de l'arbitre les fesses ne doivent pas se décoller du banc, les pieds doivent être à plat au sol et ne pas bouger, la tête doit rester collée au banc.

3 – LE DEADLIFT OU SOULEVÉ DE TERRE

Contrairement aux deux autres mouvements, il n'y a qu'un seul ordre au soulevé de terre. Une fois que l'athlète s'est redressé avec la barre sans appui sur les cuisses, que les genoux sont verrouillés, les lombaires en extension et les épaules en arrière, l'arbitre donne l'ordre « terre » ou « down » qui est signal de reposer la barre.

Le principe en compétition de force athlétique est d'enregistrer le plus gros total possible sur l'ensemble des trois mouvements.



37 vues0 commentaire
bottom of page