top of page
  • Photo du rédacteurAA

Coronavirus/France: l’aéroport de Roissy-Charles de Gaulle au centre de l’enquête (Covid



Après une forte augmentation des personnes contaminées au coronavirus en France, une enquête a été lancée afin de retrouver le « patient zéro ». Et l’aéroport de Roissy est au cœur des préoccupations.

130 cas confirmés en France, douze régions concernées Alors que les mesures de prévention contre le coronavirus se sont renforcées dimanche,  la France comptabilise 130 cas confirmés. Parmi eux, au moins deux enfants, de 1 et 5 ans.

  1. La France a passé la barre des 130 contaminations au coronavirus ce dimanche. Douze régions sont touchées.

  2. Deux enfants de 1 et 5 ans et leur mère de 27 ans ont notamment été contaminés et sont hospitalisés ensemble à Strasbourg.

  3. Les établissements scolaires resteront fermés à compter de lundi et jusqu’au 14 mars inclus dans neuf communes de l’Oise, l’un des foyers de l’épidémie.

  4. La campagne des municipales est perturbée tandis qu’il est recommandé de ne pas se serrer les mains, et qu’au moins deux maires font partie des contaminés.

  5. Entre autres conséquences notables en matière d’économie ou de tourisme, le musée du Louvre a dû fermer ses portes ce dimanche et devrait encore être inaccessible demain.

2/3 [#Coronavirus #COVID2019]Mesures prises #Morbihan 1/ Interdiction rasst collectif sur #Morbihan du 1/3 au 14/3 2/ Fermeture des éts scolaires, des crèches… sur Auray, Crac’h et Carnac du 1/3 au 14/3 3/ Consignes de limitation des déplacements sur Auray, Crac’h et Carnac pic.twitter.com/rDyUBafXrr — Préfet du Morbihan (@Prefet56) March 2, 2020

Agnès Buzyn sur le coronavirus: « les Parisiens vont changer leurs habitudes et ne plus se serrer la main », « ils se taperont le coude ou le pied » pic.twitter.com/ksXmAUhQLg — BFMTV (@BFMTV) March 1, 2020

L’aéroport de Roissy-Charles de Gaulle au centre de l’enquête Du fait de ses nombreuses liaisons avec la Chine, l’aéroport francilien est plus exposé que certains aéroports des métropoles d’Asie. C’est une information peu rassurante pour les Français. L’aéroport Roissy-Charles de Gaulle, qui brasse des centaines de milliers de passagers et travailleurs par jour, est l’aéroport le plus à risque – hors de Chine – concernant la propagation du coronavirus chinois.

Parmi ces cas, 14 se trouvent à Creil, dans l’Oise, qui constitue pour le moment le foyer le plus important de contaminés au coronavirus en France. Un homme est en réanimation, et un homme de 60 ans est décédé, c’est le premier mort français.

Le mystère est entier quant à la contamination de ces deux cas, car ni l’autre n’a séjourné dans un pays dit « à risque » (Italie, Chine, ou encore Iran). Et ils n’ont pas non plus côtoyé des personnes en revenant. Afin de savoir comment ils ont été infecté, la traque du patient zéro a été lancée. Une cellule de crise a également été mise en place par l’Agence régionale de santé des Hauts-de-France.

Des liens entre Roissy-Charles de Gaulle et les cas contaminés

Afin de retrouver le « patient zéro », les enquêteurs se sont attelés à l’emploi du temps des malades, ont testé leurs proches, ont reconstitué leurs agendas. Et plusieurs sources ont affirmé au journal Le Monde que la piste de l’aéroport Charles-de-Gaulle, en Île-de-France, était « privilégiée ». Les enquêteurs auraient ainsi identifié des « échanges » entre les personnels ou militaires de la base de Creil, où une forte contamination a été perçue, et Roissy. De plus, le journal relate que de nombreux salariés de l’aéroport et de la base résident entre Compiègne, Senlis et Creil, zone où de nombreux cas contaminés se trouvent, notamment un des cas en réanimation.

Avec, Autres presses.

0 vue0 commentaire

Comments


bottom of page