Coronavirus: Donald Trump a lui-même demander une aide russe à Vladimir Poutine

Coronavirus: Donald Trump a lui-même demander de l’aide à Vladimir Poutine

La révélation est de Dmitri Peskov. Le porte-parole du président russe Vladimir Poutine a déclaré qu’au vu de la gravité de la situation due au coronavirus aux États-Unis, notamment à New-York, Donald Trump aurait alerté son homologue qui a dépêché une aide médicale. Au téléphone avec Vladimir Poutine alors que l’épidémie commençait à se propager dans New York, Donald Trump lui a ouvertement révélé la gravité de la situation. Le Président russe a alors envoyé de l’aide médicale, selon son porte-parole, Dmitri Peskov.

Donald Trump a lui-même demander de l’aide à Vladimir Poutine

Au téléphone avec Vladimir Poutine alors que la pandémie commençait à se propager dans New York, Donald Trump lui a ouvertement révélé la gravité de la situation. Le Président russe a alors envoyé de l’aide médicale, selon son porte-parole, Dmitri Peskov. Alors que l’épidémie de Covid-19 gagnait en ampleur à New York, le Président américain a confié à son homologue russe l’envergure de la catastrophe, a rapporté le porte-parole de Vladimir Poutine, Dmitri Peskov.

Dans une interview accordée à la chaîne de télévision russe RTVI, celui-ci a signalé que les deux dirigeants s’étaient entretenus par téléphone lorsque l’épidémie commençait à prendre de l’ampleur aux États-Unis. Donald Trump n’a pas caché la gravité de la situation et la Russie a envoyé de l’aide humanitaire.

L’aide russe aux États-Unis

Conformément à l’accord conclu entre Vladimir Poutine et Donald Trump sur la livraison d’une aide médicale russe aux États-Unis, un Antonov An-124-100 Rouslan des Forces aérospatiales chargé d’équipements médicaux a atterri le 1er avril à l’aéroport John F. Kennedy de New York. Donald Trump a ensuite remercié Moscou.

Aider sans causer du tort aux Russes

Dmitri Peskov a cependant indiqué que Moscou n’aidait pas d’autres États au détriment des russes.

« L’aide est toujours accordée dans la mesure du possible, sans que cela porte préjudicie à la possibilité d’accorder l’aide nécessaire aux russes ».

Il a ajouté que la Russie était parvenue à éviter le « scénario italien » et la catastrophe humanitaire qui frappe certains États américains.

#VladimirPoutine #DmitriPeskov #donaldtrump #aide #Coronavirus #aiderusse

0 vue0 commentaire