top of page

Corée du Nord: Les Nords-Coréens, très préoccupés par la perte de poids mystérieuse de Kim Jong-un l

Les Nords-Coréens, très préoccupés par la perte de poids mystérieuse de Kim Jong-un leader du pays.

Pour une première fois dans l’histoire de la Corée du Nord, la presse s’est intéressée à un sujet inhabituel concernant le président Kim Jong-un. En effet, selon un commentaire qui a été diffusé par la télévision nationale du pays, l’homme fort de Pyongyang aurait perdu du poids. Le jeune dirigeant connu pour sa forme généreuse aurait perdu quelques kilos selon les commentaires qui ont été faits par un téléspectateur.

Kim Jong-un aimaigri

« Voir notre respectable secrétaire général amaigri est ce qui brise le plus le cœur de notre peuple », a notamment laissé entendre KCTV dans un extrait qu’il a diffusé. Les commentaires sur son état de santé ont commencé il y a quelques semaines alors qu’il avait fait une apparition. La plateforme d’informations américaine « NK News » avait déjà évoqué le sujet en mettant l’accent sur « perte de poids significative » dont a fait l’objet le dirigeant nord-coréen. Le président Kim Jong-un aurait pesé selon les services de renseignements sud-coréens près de 140 kilos. Nombreux ont été celles et ceux qui se sont interrogés sur son état de santé. L’homme qui est connu pour son addiction à la cigarette et son aversion pour les activités sportives aurait selon certains changé de régime. Selon des analystes spécialistes de la Corée du Nord, cet intérêt soudain pour la santé de Kim Jong-un serait une manipulation des autorités qui tentent de mettre à profit la perte de poids du leader nord-coréen pour renforcer la fidélité au régime qui fait face à de nombreuses difficultés.. La nouvelle apparence de Kim Jong-un serait utilisée pour montrer que ce dernier se sacrifie pour redresser l’économie de son pays qui est à terre depuis plusieurs mois. La Corée du Nord est en effet sous le coup de sanctions internationales pour ses programmes militaires interdits et est isolé comme rarement depuis le début de la crise sanitaire. Dramatiser la perte de poids de Kim Jong-Un permettrait ainsi de le glorifier en le dépeignant comme un dirigeant « dévoué et travailleur », alors que la Corée du Nord connait une énième crise alimentaire qui laisse la population exsangue… Après sa mystérieuse disparition de trois semaines en 2020, Kim Jong-un trouve encore comment faire parler de lui.


Daily NK, un journal en ligne basé en Corée du Sud qui se concentre sur la Corée du Nord, rapporte que Kim aurait subi une intervention du système cardiovasculaire le 12 avril 2020. Kim a subi la procédure du système cardiovasculaire en raison de « tabagisme excessif, obésité et surmenage« , selon le site d’information, et reçoit maintenant un traitement dans une villa du comté de Hyangsan après sa procédure. La Corée du Nord contrôle étroitement toute information concernant son chef, qui est traité presque comme une divinité dans le pays. Ses absences des médias officiels de l’État suscitent souvent des spéculations et des rumeurs sur sa santé. La Corée du Nord n’a pas de presse libre et est souvent un trou noir en ce qui concerne le leadership du pays. Les analystes dépendent fortement de l’analyse des dépêches des médias d’État et du visionnage de vidéos de propagande pour tout semblant d’indice.

0 vue0 commentaire
bottom of page