Congo: Une épidémie de rougeole a été déclarée par les autorités sanitaires

Une épidémie de rougeole a été déclarée par les autorités sanitaires en république du Congo.

Depuis le début de l’année, la République démocratique du Congo (RDC) connaît une nouvelle flambée épidémique de rougeole, avec plus de 13 000 cas enregistrés. Entre 2018 et 2020, plus de 460 000 enfants ont contracté la maladie et près de 8 000 y ont succombé. Face à l’augmentation actuelle des cas, la réponse d’urgence doit être renforcée.

Le ministère Congolais de la Santé affirme avoir enregistré 87.000 cas suspects depuis le début de l’année.

Des cas de rougeole ont maintenant été signalés dans 23 des 26 provinces de la RD du Congo, tant en milieu urbain que rural.

Pointe noire et le district de Ntchamba-Nsassi dans le sud du pays, figurent parmi les zones les plus touchées avec plus de 3400 cas, dont 78 morts, surtout parmi les enfants de moins de cinq ans, selon le ministère de la santé et de la population.

« Nous sommes venus ici par ce que mon enfant faisait de fortes fièvres, on m’a dit que c’était la rougeole et qu’il n’y avait pas de vaccin. Mais les traitements coûtent cher »

En cause, l’interruption de la campagne de vaccination durant la période de l’Etat d’urgence dû à la Covid-19, ainsi que les idées reçues, selon le corps médical.

La maladie la plus contagieuse au monde

La rougeole, bien que très contagieuse, peut être évitée grâce à la vaccination. Cependant, la maladie a connu une flambée répétée dans le pays ces dernières années en raison de l’insuffisance des infrastructures, de l’insécurité et d’un système de santé publique sous-équipé. La rougeole est propagée par la toux, les éternuements ou par le contact direct avec des sécrétions nasales ou laryngées. Les enfants qui contractent la maladie peuvent faire face à de graves complications, causées notamment par le fait que la rougeole ‘efface’ leur mémoire immunitaire, mettant leur santé et leur vie à risque pour des années.

« La rougeole apparaît lorsque la couverture vaccinale diminue .Souvenez vous que nous dans la période tumultueuse de corona, et dans cette période il y a eu beaucoup de problèmes, beaucoup de difficultés financières, beaucoup de difficultés de déplacements, et donc beaucoup de parents écoutent de mauvais conseils en leur disant que les vaccinations sont des mauvaises choses », précise le Dr Bandoho Mombo Aime.

La riposte sanitaire s’organise aussi bien avec des équipes au plan local que celle des ONG intervenant dans le pays comme Médecins sans frontières (MSF).

L’organisation précise qu’elle « lutte contre l’épidémie de rougeole, aux côtés des équipes locales du ministère de la Santé dans 10 provinces du pays« .

Les provinces sont le Haut-Lomani, Lualaba, Tanganyika, Nord-Kivu, Sud-Kivu, Tshopo, Kasai, Kasai Central, Haut-Uele et Ituri.

Jusqu’à présent, la rougeole aurait tué plus de 1.500 personnes en RDC depuis le début de l’année. La plupart des victimes étant des enfants de moins de cinq ans.

#rougeole #épidémie #Santé #RDC #MSF

0 vue0 commentaire