top of page

Communiqué de presse: rencontre du président colombien Gustavo Petro, Álvaro Leyva et Gali Dagan


Communiqué de presse sur la rencontre du président Gustavo Petro et du ministre des Affaires étrangères Álvaro Leyva avec l'ambassadeur d'Israël, Gali Dagan

Le Président de la République, Gustavo Petro Urrego, a rencontré Bogota, ce 19 octobre 2023, en compagnie du ministre des Affaires étrangères, Álvaro Leyva Durán, l'ambassadeur d'Israël, Gali Dagan, pour discuter de questions d'intérêt commun, notamment celles liées à la situation dans la bande de Gaza, après les hostilités qui ont éclaté le 7 octobre. Le Président Petro a réitéré sa position sur la crise entre Israël et la Palestine, et a insisté sur la nécessité et l'urgence d'une cessation des hostilités, sur la protection de la population civile et sur le plein respect du droit international, en particulier du droit international humanitaire. Il a souligné la nécessité urgente d'entamer un dialogue conduisant à une solution à deux États, avec des frontières clairement définies, stables et sûres, avec des démocraties pleines et des libertés pour les populations des deux pays, selon les termes de la Résolution 181 (II) du Assemblée générale des Nations Unies, de 1947, et toutes les mesures approuvées par différents organes du système des Nations Unies, y compris le Conseil de sécurité. Pour sa part, l'Ambassadeur Dagan a souligné l'importance que la relation avec la Colombie a pour Israël et, en ce qui concerne la situation actuelle, a expliqué que son pays a été victime d'une agression brutale et inaperçu, la plus grande de l'histoire depuis l'Holocauste. et que le jour de l'attentat, il avait enregistré un chiffre proche de 1 400 victimes, dont un grand nombre d'enfants, de femmes et de personnes âgées. Le président Petro a indiqué qu'il comprenait la douleur d'Israël, a réaffirmé qu'il n'était pas antisémite, mais qu'il considérait également comme très importante la douleur du peuple palestinien, qui souffrait des effets d'une occupation prolongée et d'une réaction excessive de la force de la part des Israéliens. forces de sécurité israéliennes. Il a déploré les énormes sacrifices que le conflit occasionne de part et d'autre, mais surtout auprès de la population civile. Le président Petro et l'ambassadeur Dagan ont tous deux exprimé leur tristesse pour les victimes innocentes causées par le conflit, tout en convenant que la paix doit être le produit du dialogue et en acceptant de poursuivre la conversation par la voie diplomatique. Parallèlement, l'ambassadrice de Colombie en Israël, Margarita Manjarrez Herrera, a tenu une réunion avec le ministre des Affaires étrangères d'Israël, Eli Cohen, au cours de laquelle une communication téléphonique a été organisée entre le ministre Cohen et le ministre des Affaires étrangères, Álvaro Leyva Durán,ce 20 octobre.

Comments


bottom of page