top of page
  • Photo du rédacteurAA

Christian Schmidt nommé nouveau Haut Représentant en Bosnie, la Russie n’est pas d’accor

Christian Schmidt nommé nouveau Haut Représentant en Bosnie, la Russie n’est pas d’accord avec cette décision.

Les ambassadeurs du comité directeur du Conseil de mise en œuvre de la paix (PIC SB) ont officiellement nommé Christian Schmidt comme prochain haut représentant en Bosnie-Herzégovine, suite à sa candidature présentée par l’Allemagne, a annoncé jeudi après-midi le bureau du haut représentant.

Une décision balayée d’un revers de la main par la Russie. En effet, Moscou s’est prononcé contre la nomination d’un ancien ministre allemand au poste de Haut représentant international pour la Bosnie. Une annonce confirmée mardi dernier à l’occasion du Conseil de sécurité de l’ONU, par Vassily Nebenzia, ambassadeur.

La Fédération de Russie n’est pas d’accord avec cette décision.
#Nebenzia: We have initiated this meeting in order to discuss a letter circulated in the #UNSC, which says that Christian Schmidt of 🇩🇪 was appointed as the new High Representative for #BiH. 🇷🇺 strongly disagrees with this appointment. ➡️https://t.co/kTUa5971F0 pic.twitter.com/AIkkHbJMBT — Russian Mission UN (@RussiaUN) June 30, 2021

L’ONU s’était prononcée en faveur de cette décision après la démission de Valentin Inzko, après 12 années de bons et loyaux services. Un ambassadeur est en place depuis 1995, suite aux accords de pays négociés. Pour autant, la Russie estime qu’à ce jour, ce poste n’a plus vraiment lieu d’être. Selon Moscou, une résolution doit être votée pour définir une nouvelle ligne de conduite.

La Russie refuse la nomination d’un ancien ministre allemand à un poste important

Pire encore, la Russie estime que la nomination de Christian Schmidt est une véritable surprise. En effet, son nom n’aurait même pas été discuté. De quoi agacer l’ambassadeur américain Richard Mills, pour qui cette nomination est close, ce dernier estimant que l’ONU n’avait pas grand chose à voir dans le processus de désignation.

Interesting perspectives on the possible appointment of German #Catholic & pro-#Croatia Christian Schmidt, to the OHR in #Bosnia, this while #Germany increased its dependence on #Russia through #NordStream. Did #Berlin change course toward dissolving #BiH?https://t.co/K8081SNJki — Julien PHILIPPE (@JLPhpp) January 15, 2021

Un veto mal perçu par l’ONU
Bravo Bosnia & Herzegovina, Minister of Foreign Affairs, Bisera Turković for challenging bully,Russian UN Ambassador Vasily Nebenzya, at UN security council, where he wanted to dispute new High Comm. for Bosnia,German Diplomat, Christian Schmidt on behalf of Serbs in Bosnia. pic.twitter.com/hTmUdakE5x — SEID K-Day (@IntellyCorp_SID) June 30, 2021

En juillet 1995, plus de 8.000 hommes et adolescents musulmans bosniaques ont été assassinés par des unités de l’Armée de la République serbe de Bosnie sous le commandement du général Ratko Mladic. Selon lui, si Moscou n’est pas d’accord avec cette nomination c’est simplement parce que la Russie souhaite la fermeture du bureau de conciliation. Cela a plusieurs fois donné lieu à des scènes ubuesques, comme lorsque le représentant russe fut qualifié de « Monstre » par le président de la Bosnie, Milorad Dodik.

0 vue0 commentaire

Comments


bottom of page