top of page

CAN2025: le Maroc archi-favori!!! L'Office de Radiodiffusion et Télévision du Bénin (ORTB).. [Vidéo]


Lors de l'émission de sport "Le sport Avec l'ORTB" " l'Office de Radiodiffusion et Télévision du Bénin", une émission de débat permettant à plusieurs invités de se prononcer sur des sujets de l'actualité sptorive, sur la chaine nationale (ORTB).

Le sujet du jour était "CAN 2025 pourquoi choisir le Maroc apres le retrait de l'organisation a la Guinée par la CAF" écoutez:

Pour rappel: le Nigeria et le Bénin avait présenté un dossier de candidature commun

L’organisation de cette grande compétition footballistique continentale avait été retirée à la Guinée, vendredi 30 septembre, par la Confédération Africaine de Football (CAF) qui avait estimé qu’“en l’état actuel, les infrastructures et les équipements ne sont pas adaptés ou prêts” pour que le pays puisse accueillir la CAN en 2025.

L’annonce avait été faite par M. Patrice Motsepe, président de la CAF, à l’issue de rencontres à Conakry avec les autorités sportives guinéennes et avec le président de la Transition Mamadi Doumbouya. M. Motsepe avait indiqué, lors d’une conférence de presse, que la CAF allait rouvrir l’appel à candidatures pour l’accueil de la compétition continentale en 2025.

“On demandera à la CAF de recevoir de nouvelles candidatures parce qu’en l’état actuel, les infrastructures et les équipements ne sont pas adaptés ou prêts pour que la CAF puisse accueillir [la CAN] en 2025 en Guinée”, a-t-il déclaré. “La CAN 2025, qui avait été attribuée à la Guinée, nous ne sommes pas prêts [à l’accueillir] pour le moment en Guinée, et il nous faut rouvrir ce processus”, a-t-il dit.

Patrice Motsepe a fait savoir lors de sa visite à Alger qu’une dizaine de pays ont manifesté leur intérêt. Parmi eux, l’Algérie, a indiqué le ministre de la Jeunesse et des Sports algérien Abderrazak Sebgag, en marge du tirage au sort du CHAN 2022 que son pays va accueillir en janvier prochain.

Face à cette situation et en raison du délai imparti, le Maroc a de fortes chances pour décrocher l’organisation de l’édition 2025. Le royaume se positionne en effet comme le candidat idéal, disposant des stades et autres infrastructures répondant aux normes et aux exigences internationales. Et aussi une longue expérience en organisation de compétitions de hauts niveaux.

Le Maroc veut organiser la Coupe d’Afrique des nations 2025. Un souhait légitime puisque le Royaume n’a été pays hôte de la compétition qu’une seule fois et c’était en 1988.

Le Royaume est le mieux placé pour gagner

Pour séduire, le Royaume connaît ses atouts. Un pays qui sait accueillir mieux que les autres. Cela soulève évidemment la question des infrastructures sportives.

En effet, six stades, homologués par la CAF, qui sont aux normes internationales et accoutumés à recevoir des rencontres de haut niveau, figureront dans le dossier marocain. Il s’agit du Complexe Mohammed V de Casablanca (45.000 places), le Complexe Moulay Abdellah de Rabat (53.000), le Grand Stade de Marrakech (45.240), le Stade Adrar d’Agadir (45.480), le Grand Stade de Tanger (45.000) et le Grand Stade de Fès (37.000).

En accueillant la CAN féminine 2022 (Casablanca et Rabat) et le Championnat d’Afrique des Nations ou CHAN 2018 (Tanger, Casablanca, Marrakech et Agadir), le Maroc a déjà fait ses preuves de bonne organisation, en démontrant son savoir-faire et sa capacité à se mobiliser sur des événements d’envergure internationale.

Le Maroc se démarque également par ses infrastructures hors sport : les routes et les autoroutes ainsi que les trains reliant l’ensemble des sites proposés pour le tournoi, puis les installations hôtelières, capables de recevoir les équipes et les supporters dans de bonnes conditions. De plus, les capacités logistiques du pays sont très développées.

Autre chose : l’ambiance de la CAN sera assurée au Maroc, qui peut d’ailleurs garantir une forte affluence des supporters marocains, connus pour leur amour inconditionnel pour le football. À cela s’ajoute l’aspect sécuritaire et sur ce point, les décideurs africains n’ont rien à craindre. Voilà donc autant d’éléments qui indiquent que le Maroc satisferait à toutes les exigences de la CAF.

Comments


bottom of page