top of page

CAN U23: Le Maroc champion d'Afrique... L'antijeu, un scénario allait se répéter...!!!

Dernière mise à jour : 10 juil. 2023


Les Lionceaux ont battu l’Egypte, en finale à Rabat, 2 buts à 1, après prolongations.

La sélection marocaine a remporté la Coupe d’Afrique des Nations (CAN) des moins de 23 ans de football, en battant en finale l’Egypte par 2 buts à 1 après prolongations (1-1, temps réglementaire), samedi soir au Complexe sportif Prince Moulay Abdellah de Rabat.

Les buts du Maroc sont signés Yanis Begraoui (37e) et Oussama Targhalline (108e), après que Mahmoud Saber Abdelmohsen Hassan a ouvert le score dès la 10e minutes du match pour l’Egypte. C’est ce même joueur qui sera expulsé à la 18e minute de jeu, à cause d’un coup porté à la cheville du capitaine de l’équipe marocaine, Abdessamad Ezzalzouli, alors en plein engagement non-loin du filet.

A la mi-temps, les deux équipes se sont ainsi quittées sur un but partout, un score resté stable et menant aux prolongations. Malgré les nombreuses tentatives des Pharaons, ces derniers n’ont pas pu creuser l’écart. Les Lions de l’Atlas se sont montrés moins menaçants, mais ils ont réussi à faire la différence en devenant plus offensifs, jusqu’au deuxième but signé Oussama Targhalline.

Avec cette consécration, le Onze national déjà qualifié aux JO de Paris 2024 pourra démarrer la compétition olympique en toute confiance.

L'antijeu: Un scénario allait se répéter

Le match a été marqué par l’expulsion du joueur égyptien Mahmoud Saber à la 17′ après une faute sur Abdessamad Zalzouli.

Zalzouli est agressé près de la surface de réparation par Mahmoud Hassan. L'arbitre accorde un coup franc et expulse le fautif après le recours à la VAR.

FAR vs ZAMALEK 1985: 1/2 finale clubs champions 1985 match au cours duquel Mohamed Timoumi a été blessé.

1985 fut l'année où le talent de Timoumi s'est brillamment manifesté malgré la blessure et la fracture auxquelles il s'était exposé lors du match des FAR face à l'équipe égyptienne du Zamalek. Au cours de cette année, Timoumi fut, de l'avis unanime de la presse sportive internationale, la star de l'Afrique. Il reçut d'ailleurs le Ballon d'or africain.

La gravissime blessure qui vint, le 9 novembre 1985, interrompre la carrière de celui qui quelques semaines avant de remporter le Ballon d'Or africain. Par cette sinistre journée d'automne, les Forces Armées Royales de Rabat en décousaient avec le Zamalek du Caire pour le compte des demi· finales de la Coupe d'Afrique des champions.

Victime d'une rupture ligamentaire à la cheville droite (lui le gaucher) et d'une fissure du péroné.

Mohamed Timoumi a longtemps subi les conséquences de la blessure et ne s'est jamais vu guérir complément le genou à cause d'une rupture ligamentaire de la cheville droite et une fissure du péroné, au point d'utiliser une béquille pour pouvoir marcher, durant les dernières années.


Comments


bottom of page