top of page

BRICs: le Président Indonésien, Joko Widodo, recadre les médias à la botte du pouvoir algérien!!!


"Nous n'avons pas déposé de demande officielle d'adhésion aux BRICS"

"L'Indonésie a été invitée au sommet des BRICS. Et bien sûr, en marge du sommet des BRICS, il y aura diverses réunions bilatérales avec divers autres chefs d'État", a déclaré le président Widodo dans une vidéo mise en ligne sur la chaîne YouTube du Secrétariat présidentiel.

La participation du président Widodo au sommet des BRICS alimente les spéculations selon lesquelles le pays pourrait rejoindre les BRICS en tant que membre.

Le vice-président chargé du protocole, de la presse et des médias, Bey Machmudin, a déclaré que la présence du président Widodo au sommet n'a rien à voir avec le statut de membre de l'Indonésie.

"M. le Président est présent à ce forum pour répondre à une invitation en tant qu'invité, notamment en qualité d'Indonésie, qui assure actuellement la présidence de l'ASEAN", a déclaré Bey Machmudin.

Non retenue, l’algérie tente de faire bonne figure

La candidature de l’algérie aux Brics n’a pas été retenue. La presse algérienne tente d’expliquer ce refus par des considérations géopolitiques et économiques:

"On vante les morts parce qu'on est sûr qu'ils n'en démentiront rien.” Michel Campiche

"Certains analystes et observateurs, pour leur part, ont sous-estimé l'événement et ont mentionné que le groupe BRICS n'avait pas proposé d'y adhérer à de nombreux pays développés comme le Nigeria, la Turquie, le Qatar, l'Indonésie et le Mexique, et ont mentionné que les critères n'étaient pas politiques. pas même économique et commercial, mais plutôt basé sur des calculs difficiles à comprendre, effectués par consensus. Ce n'est pas un système majoritaire, même certains pays, comme l'Arabie Saoudite, n'ont pas demandé à adhérer à l'organisation, mais ils ont reçu l'accord. invitation et n'y ont pas encore répondu, alors que l'adhésion ou non ne constitue pas un événement pour de nombreux pays qui ont le potentiel d'adhérer aux plus grands groupements économiques et commerciaux du monde, y compris l'organisation des BRICS, à laquelle l'algérie rejoindra sans aucun doute après avoir été acceptée. en tant que membre observateur aux côtés de l’Indonésie." écrit Hafid Derradji, commentateur sportif de la chaîne qatarie beIN Sports en arabe


"Officiellement

🚨L'algérie et l'Indonésie obtiennent le statut d'#observateur au sein du groupe #BRICS

🚨L'algérie et l'Indonésie obtiendront l'adhésion à part entière au sommet des #BRICS en Russie prévu début 2024." Ahmed Hafsi

"Et si nous publions une histoire entre l’algérie et l’Espagne?" a tweeté Rubén Pulido, analyste politique

⁑: Ahmed Hafsi, était l’un des responsables de la chaîne de télévision privée Ennahar TV (Ahmed Hasfi, le véritable chef d’orchestre de la propagande d’Ennahar TV ) établi à Londres, réclamant aux autorités anglaises l’asile. Qui l’eût cru ? En effet, Ahmed Hafsi, l’ex-rédacteur en chef d’Ennahar TV s’est effectivement enfui vers Londres en compagnie de son épouse qui vient d’être recrutée par une chaîne de télévision panarabe. Ahmed Hafsi a senti le vent tourner et s’est installé à Londres quelques semaines avant l’arrestation et l’incarcération de son patron et mentor Anis Rahmani.

Ahmed Hafsi a joué un rôle incontournable dans les multiples campagnes de diffamation et de dénigrement enclenchées par Anis Rahmani et Ennahar TV.

Comments


bottom of page