top of page

"Blaise Compaoré est décédé", l’ancien président du Burkina Faso victime d’une infâme rumeur ...


La fausse nouvelle du décès de l'ancien président du Burkina Faso, annoncée mardi après-midi sur Twitter a provoqué un emballement médiatique sans précédent. Pas de panique, à 72 ans Blaise Compaoré est toujours vivant et bien portant.

« L’ancien président du Burkina Faso, Blaise Compaoré est décédé ce 13 juin », c’est la folle rumeur qui circule actuellement sur Twitter depuis quelques heures. Sur le réseau à l’oiseau bleu, certains utilisateurs ont mentionné le décès de l’ancien président du Burkina Faso, ce qui a semé une confusion totale sur la toile.

L'entourage aurait « démenti formellement » la mort du chef d'État

La fausse information est ensuite reprise par quelques radios puis par des médias du monde entier. Ce n'est que tard dans la soirée de mardi que le porte-parole du chef d'État se serait fendu d'un communiqué laconique qui « dément formellement le décès de Blaise Compaoré».

Les fans sont rassurés.

Tout est parti du message : « Blaise Compaoré vient de nous quitter. RIP. », publié sur le site de microblogging mardi 13 juin vers 14h. La rumeur enflamme immédiatement la Toile. Nouveau tweet une heure plus tard : « Décès de Blaise Compaoré, les proches du chef d'État confirment ». Pour amplifier l'effet d'annonce, ce dernier tweet est accompagné d'un lien vers le site Nécropédia (qui précise pourtant que Blaise Compaoré n'est pas mort). « Nécrologie : Décès du président du Burkina Faso. Blaise Compaoré, né le 03/02/1951 à Ziniaré, est décédé aujourd’hui, le 13/06/2023, à l’âge de 72 ans ».

Un autre utilisateur a également réagi à cette rumeur concernant le décès de l’ancien président. Moustapha Diospha a écrit :

« L’ancien président du Faso, Blaise Compaoré, est décédé ce jour, le 13 juin 2023 à l’âge de 72 ans. Celui qui a régné sans partage sur son pays pendant 27 ans, a pris le pouvoir par les armes ».


À la suite de cette annonce, ajoutée à celles publiées sur Facebook, les internautes ont présenté leurs condoléances au peuple burkinabè.

Durant plusieurs heures, ces rumeurs ont fait la une de l’actualité. Et malgré les nombreux démentis apportés par certains internautes, elles persistent toujours. Si jusqu’à présent, rien n’est sûr, seul un communiqué provenant d’une source officielle, pourrait situer l’opinion publique.

Twitter est un outil d'information rapide, mais il faut être de plus en plus vigilant.

26 vues0 commentaire

Comments


bottom of page