top of page

Assemblées annuelles BM-FMI : la DGSN mobilise plus de 6.500 agents de police



Dans le cadre des préparatifs des Assemblées annuelles BM-FMI, prévues du 9 au 15 octobre 2023 à Marrakech, un dispositif de contrôle et de sécurité a été mis en place par la DGSN avec la mobilisation de plus de 6.500 agents de police.

Plus de 6.500 policiers mobilisés

Conformément aux normes internationales de sécurité en vigueur lors des grands événements, les autorités sécuritaires marocaines ont instauré plusieurs niveaux de surveillance visant à assurer la sécurité du village qui accueille les Assemblées.

Tout est fin prêt pour les Assemblées annuelles de la Banque Mondiale et du Fond Monétaire International qui s'ouvrent lundi à Marrakech. un village de 45 hectares a été spécialement aménagé à Bab Ighli pour accueillir les invités du Maroc. Ce sont ainsi plus de 14.000 participants de haut niveau, y compris des ministres de l'économie, des gouverneurs de banques centrales, des représentants de la société civile et du secteur privé, ainsi que des universitaires et des médias internationaux, qui seront les hôtes de la ville.

La DGSN a mobilisé plusieurs centaines de véhicules de police et déployé des ressources techniques, technologiques et logistiques afin de garantir la sécurité de cet événement, en droite ligne de sa stratégie consistant à assurer un accompagnement sécuritaire spécifique et intégré des manifestations d’envergure internationale tenues dans le Royaume.

En vue d’assurer le succès et la sécurité de l’événement, la Direction Générale de la Sûreté Nationale a déployé un important dispositif de sécurité en mobilisant plus de 6.500 agents de police, ainsi que des moyens logistiques et technologiques. Le plan de sécurité élaboré démontre l'engagement du pays pour garantir le bon déroulement de cet événement international.

Assemblées annuelles BM.FMI: Le protocole de sécurité élaboré par la DGSN

En ce qui concerne le protocole de sécurité, la DGSN indique qu'il a atteint un stade avancé. "Ce protocole revêt une importance cruciale dans la doctrine sécuritaire marocaine. Il définit avec précision l'étendue temporelle et géographique du travail des agents, les responsabilités de chaque élément de police, les itinéraires et les liaisons routières, ainsi que les mécanismes de communication entre les services de sécurité. Il identifie également les menaces potentielles et les points sensibles à surveiller", indique la DGSN dans un communiqué. Une carte intégrée de Marrakech détaillant le village de «Bab Ighli » et d'autres secteurs et sites importants liés à l'événement, a ainsi été créée. La DGSN met également en place une cellule opérationnelle avec des unités et des équipes de police spécifiquement affectées à des secteurs définis. La coordination entre ces unités, les officiers responsables et les centres de commandement locaux est strictement délimitée via un réseau de communication sans fil en temps réel. Enfin, le protocole de sécurité comprend une chronologie détaillée des événements prévus lors des Assemblées annuelles, du moment de l'arrivée des participants à la cérémonie de clôture et à leur départ en toute sécurité du pays.


Comments


bottom of page