Algérie, « Tindouf est une province du Sahara sous l’administration du front Polisario ». Le Point

Algérie, « Tindouf est une province du Sahara sous l’administration du front Polisario ».

La Wilaya de Tindouf,  sous contrôle du Front Polisario

Arrivée et accueil à l’aéroport de Tindouf de Baadji Abou El Fadhel, par des milices du « polisario » les maîtres de Tindouf. Baadji Abou El Fadhel est le Secrétaire Général du  Front de libération nationale (FLN), parti de l’ex-président déchu Abdelaziz Bouteflika.


Algérie : cette réalité provoque colère et indignation. « Il n’y a que la vérité qui blesse. »

En effet, l’ambassadeur d’Algérie à Paris, Mohamed-Antar Daoud, s’est dit  « étonné »du contenu d’un article de l’hebdomadaire français Le Point, publié le 19/01/2021, qui a fait référence à la Wilaya de Tindouf comme étant un territoire « sous contrôle du Front Polisario », évoquant « un grave dérapage » qui exige réparation.

L’ambassadeur d’Algérie à Paris, Mohamed-Antar Daoud, a exprimé sa colère et son étonnement suite à la publication d’un article du magazine français Le Point. L’hebdomadaire mentionne que « Tindouf est une province du Sahara sous l’administration du front Polisario et frontalière du Maroc« .

Dans une mise au point adressée au directeur de la publication du magazine, le diplomate algérien écrit : « C’est avec un grand étonnement que j’ai pris connaissance de l’article publié par la rédaction numérique de votre journal (Le Point Afrique avec AFP) le 19 janvier à 11 h 45 sous l’intitulé (Manœuvres algériennes dans le Sahara près de la frontière marocaine) lequel s’appuie sur une dépêche AFP« .

Selon lui, l’idéal aurait été que la rédaction de l’hebdomadaire « vérifie les informations qu’elle a rapportées, avant de verser dans les allégations dénuées de tout fondement sur l’appartenance territoriale de la wilaya de Tindouf« . « Du moins, il aurait été plus simple et certainement plus crédible de reprendre fidèlement les paragraphes de l’AFP, comme l’exigent les règles d’éthique et de déontologie de la profession journalistique », estime-t-il.

M. Daoud se dit étonné de lire dans le chapô de l’article « que l’Algérie a procédé à des manœuvres militaires dans la zone sous contrôle du front Polisario« , puis « dans le corps du texte, que Tindouf (sud) est une province du Sahara sous l’administration du front Polisario et frontalière du Maroc« . Ce « grave dérapage (…) appelle à une réparation » de la part de l’équipe rédactionnelle de l’hebdomadaire, qui doit « trouver les termes adéquats pour rétablir la réalité des faits dans leur signifiant et leur signifié« , a conclu le diplomate algérien.


#Algérie #AFP #Tindouf #frontPolisario #LePoint #àlaéroportdeTindouf #WilayadeTindouf

0 vue0 commentaire